Les erreurs et instabilités de l’hébergeur Blogger (Google) :

Liens internes (menus et notes maintenant inopérants sur certaines pages ; sélectionnez le point à atteindre, et recherchez la cible... Patience… ! Pour atteindre les notes (vous pouvez faire copie de la page) cherchez : ♣

Perte d’une page par Blogger, message « Désolé, la page que vous recherchez dans ce blog n'existe pas. », recherchez le titre avec lien valide ici : Nos divers documents. Si nous ne l’avons pas encore détecté nous en faire part ici orfaep@gmail.com, merci.

dimanche 6 janvier 2013

RH-2013-01, Sieur Luryio, absolument rien autorise l’épouse à s’affranchir, se séparer de son Époux !

Du : 06.01.2013. Version PDF1. Actualisé : sam. 5 juil. 2014, 22.26.
Table de cette réponse, RH-2013-…
1 - Sieur Luryio, absolument rien autorise l’épouse à s’affranchir, se séparer de son Époux !
1.A - Sieur Luryio, voici notre réponse annoncée.
1.B - Nous les ferons penser comme nous voulons qu’ils pensent !
1.B.1.a - Nous rappelons que ce site est très strictement réservé aux Hommes !
1.B.1.b - Parler à des gents qui ne veulent pas ou ne peuvent plus comprendre !
1.B.1.c - Et, comme d’habitude, nous, toujours sans langue de bois !
1.C - Essentiellement, l’Ordre est Masculin, le désordre féminin !
1.C.1.a - 1. L’Ordre divin est essentiellement Masculin !
1.C.1.b - 2. Le féminin est essentiellement asservi au Masculin !
1.C.1.c - 3. Le désordre est essentiellement féminin, affranchi !
1.C.1.d - Achevons ce point, reprenons, résumons.
1.D - Voyons rapidement certains points accessoires de votre message.
1.E - Venons-en maintenant au point crucial de votre légitime inquiétude !
1.E.1.a - Le point crucial de votre légitime inquiétude.
1.E.1.b - Si vous voulez bien, nous allons considérer :
1.E.1.c - L’on sait où commence l’ingérence, mais jamais où elle finit !
1.E.2 - Ledit Imbuvable sévissant intra-muros ou extra-muros, sur Sa Famille ou des étrangers ; est-elle, peut-elle être complice ?
1.E.2.a - Ledit Imbuvable sévissant intra-muros sur Sa Famille.
1.E.2.b - Ledit Imbuvable sévissant intra-muros sur des étrangers.
1.E.2.c - Ledit Imbuvable sévissant extra-muros sur Sa Famille.
1.E.2.d - Ledit Imbuvable sévissant extra-muros sur des étrangers.
1.E.2.e - Est-elle, peut-elle être complice ?
1.E.3 - Préliminaire tellement nécessaire au point suivant.
1.E.3.a - Sélectionnons au préalable un type de perversion.
1.E.3.b - Clarifions ce qu’est la sodomie !
1.E.3.c - Qu’est-ce une rémunération dans le sens chrétien du terme ?
1.E.3.d - Qu’elle est donc la rémunération du sodomite ?
1.E.3.e - Quel crime peut être pire que la sodomie ?
1.E.3.f - Responsabilité exclusive de la femme dans tous les malheurs.
1.E.3.g - La lâcheté masculine mène au féminisme qui mène à la sodomie qui mène à la pédophilie !
1.E.3.h - Où, pour les chrétiens, nous devons rappeler qui est le Directeur !
1.E.4 - Ledit Pervers sévissant intra-muros ou extra-muros, sur Sa Famille ou des étrangers ; est-elle, peut-elle être complice ?
1.E.4.a - Ledit Pervers sévissant intra-muros sur Sa Famille.
1.E.4.b - Ledit Pervers sévissant intra-muros sur des étrangers.
1.E.4.c - Ledit Pervers sévissant extra-muros sur Sa Famille.
1.E.4.d - Ledit Pervers sévissant extra-muros sur des étrangers.
1.E.4.e - Est-elle, peut-elle être complice ?
1.F - Concluons, sauf question(s), cette réponse.
1.A - Sieur Luryio, voici notre réponse annoncée.
Publiée en l’Épiphanie2,
hommage et adoration des Roys Mages,
Saints Melchior, Balthazar et Gaspard à l’Enfant-Dieu,
le dimanche 6 janvier 2013,
cette réponse Leur est confiée.
Cher Sieur Luryio, chers Lecteurs,
Nous vous remercions, Sieur Luryio, pour vos deux messages forts courtois comme les précédents, nous les retranscrivons en cette note3 pour la facilité de nos Lecteurs ; et, comme annoncé4, voici notre franche et détaillée réponse.
Cher Sieur Luryio, nous allons nous adresser à vous, et à travers vous à tous nos Lecteurs, aussi, veuillez considérer que certains traits incisifs ne s’adressent pas à vous, ni du reste aux rares Lecteurs de bonne volonté*, mais au très plus grand nombre restant.
Ce document nécessairement très lourd, vu la très grande gravité du sujet que nous allons devoir aborder, est une ébauche, il ne peut répondre à tous les cas de figure, il donne seulement une saine et sainte direction…
Il est sujet à corrections (fautes d’orthographe), et remaniements en vue d’améliorer la fluidité ou la précision ; dans ces deux derniers cas un commentaire sera déposé sur sa page du site pour vous en avertir.
Qu’il en soit pour nous ici ainsi, c’est notre prière :
Le dernier jour de la fête, le plus solennel, Jésus s’écria : « Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive coulerons de son sein. » Il disait cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui, Alléluia, Alléluia.5
1.B - Nous les ferons penser comme nous voulons qu’ils pensent !
C’est à vous du reste, dernièrement, que nous avions rapporté cette déclaration de guerre des ennemis de tous les Hommes* (EdtlH), n’est-ce pas Sieur Luryio : Nous les ferons penser comme nous voulons qu’ils pensent !
Pour : rapporté cette déclaration de guerre :
Il s’agit en effet bien d’une déclaration de guerre !, de guerre à l’intelligence, d’un viol des cerveaux (principalement par la télévision), d’une dénégation du libre arbitre, de la possibilité de suivre notre bonne Conscience voulue par ce Dieu d’Amour !, de discerner le Bien du mal afin de pouvoir s’attacher sûrement au Premier et fuir l’autre pour atteindre bien sûrement la Béatitude éternelle !
Pour : bien sûrement la Béatitude éternelle :
Dieu est substantiellement vie, sainteté, force, lumière, perfection, béatitude éternelle.6
Le Nous les ferons penser comme nous voulons qu’ils pensent, est le précurseur, l’annonciateur du faire bouger les mentalités, ou du faire évoluer les mentalités, dont nous vous avions aussi parlé précédemment.
Pour ces féroces EdtlH, et principalement pour le chef Lucifer, l’Homme (Mâle évidemment) fait à l’Image de Son Dieu d’Amour ne doit pas penser librement, de par Lui-même, mais par Lucifer qui hait Son corps et Son Âme.
Pour : l’Homme fait à l’Image de Son Dieu :
Saint Paul dit : L’homme est l’image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l’homme.
DP-07, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (I) ; point 7D1, L’épouse doit servir son époux, et non point Dieu.
DP-08, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (II)… ; point 8F1, Mensonge, que la ‘galanterie’ !
Ces EdtlH, ont commencé par nous imposer l’idée malicieuse que Dieu était une invention pour nous priver de notre Liberté (par la Loi naturelle, décalogue, etc.) !, puis ceci acquit, ils voulurent que nous pensions non plus librement de par Dieu, mais par Lucifer ; ils veulent nous imposer la volonté mortifère de Lucifer, d’où le nous voulons…
Pour y arriver, ils brouillèrent tous les codes, et ces codes vérolés (codes avec virus comme l’on dit en informatique) en virent à brouiller nos cerveaux au point que ces cerveaux naturellement orientés vers Dieu leur Bonheur éternel, leur Béatitude éternelle, en vinrent à ne plus penser que contre-naturellement, comme Lucifer.
Pour : brouillèrent tous les codes :
Voici certains de leurs virus : Ladite liberté de Conscience – sexes dits égaux et maintenant indifférenciés ou dits modifiés – dit droit de torturer jusqu’à ce que mort s’en suive le bébé en le sein de sa mère, mais interdiction à l’Époux de faire rien qu’une petite remontrance à Son épouse – dite liberté de faire les choses les plus horribles comme la sodomie et ses variantes (pédophilie, zoophilie, etc.), mais interdiction au Père d’imposer Sa Volonté à sa Maison ; etc.
Voir aussi : DP-01, Présentation de cette étude. ; point 1C1g, Le temps n’est plus à la romance, mais à la ré-action, à la re-conquête !
Pour : imposer Sa Volonté à sa Maison :
1.B.1.a - Nous rappelons que ce site est très strictement réservé aux Hommes !
Comme de Droit, ce site est très strictement réservé aux Hommes !, voyez, si non lue, cette page : Accueil, vocation…
Si d’aventure des femmes devaient lire ce texte, comme tous nos documents du reste, nous déclinons toute responsabilité, nous les sommons de lire avant ces réserves :
1.B.1.b - Parler à des gents qui ne veulent pas ou ne peuvent plus comprendre !
Quelle gageure !, mais, grâce à Dieu uniquement, nous surmonterons aisément cette difficulté !
Vous conviendrez, Sieur Luryio, que c’est bien difficile de convaincre des gents qui n’utilisent plus depuis belle lurette le vrai dictionnaire, celui des gents de bien, mais n’ayez crainte, nous allons y arriver !, ce, seulement si nos Lecteurs veulent bien y mettre eux-mêmes de la bonne volonté.
Nous rappelons souvent ceci :
Notre Seigneur Jésus-Christ (NSJC) ne nous oblige pas à convaincre, mais uniquement à témoigner ; en effet le témoignage dépend de nous, la conviction, non !, les gents sont libres d’accepter ou de refuser la Vérité, la Loi de Dieu, le Salut éternel…
Nous pouvons nous forcer à témoigner !, mais pas vous à entendre !
Alors, et c’est tout le cas de le dire : À bon entendeur, Salut !
C’est bien difficile, disions-nous, non point que la chose soit difficultueuse7 en soi, mais à cause de la dégénérescence absolument ahurissante de nos connaissances actuelles.
L’Homme actuel est moderne, et c’est uniquement pour cela qu’Il est si atrophié, et principalement en sa Raison !
L’Homme dit moderne, ne raisonne plus, Il déraisonne, n’a plus que des émotions, des pulsions comme disent les psy-machins*, les EdtlH !
Si vous voulez continuer la lecture de ce texte, et le comprendre, Lecteurs, vous allez devoir jeter vos malicieuses émotions-pulsions que vous fourguèrent ces EdtlH, et rallumer, s’il n’est pas irrémédiablement atrophié, votre cerveau, siège de votre Raison, de votre Conscience.
Soit raisonner, ou (ré)apprendre à raisonner, tout différemment qu’une mauvaise femme !, la bonne femme, elle, par sagesse, remet conformément à la Volonté divine son jugement entièrement entre les mains de son Maître du moment : Père ou Frère, ou Époux ou Tuteur !
Pour : tout différemment qu’une mauvaise femme :
Les femmes devinent tout et ne se trompent que lorsqu’elles réfléchissent.8
Voir : DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II)…; point 6F3, La femme…, ce qu’elle est d’après la tradition !
Rappelons-le encore : Nous sommes dans une société d’Hommes, gérée par Eux et pour Eux !, et ce de Droit divin. La femme, les femmes ne se considèrent qu’à l’aune des Hommes et qu’entièrement asservies par Eux (Père ou Frère, Époux ou Fils…) et pour Eux, et ce en toutes choses.
1.B.1.c - Et, comme d’habitude, nous, toujours sans langue de bois !
Lorsque nous disons sans langue de bois, c’est évidemment sans langue de bois !, contrairement auxdits Hommes politiques qui eux, lorsqu’ils vous disent qu’ils vont vous parler sans langue de bois, disent de fait : nous allons vous rouler dans la farine comme jamais !
Vous détestez la langue de bois ?, alors,
vous allez apprécier cette préparation !
Basta !, l’émotion inversée, elle n’est que luciférienne !
Pour : l’émotion inversée :
Cette expression, émotion inversée, est de notre cru, elle est copiée d’un titre d’Hervé Ryssen : Le miroir du judaïsme. L´inversion accusatoire.9
Nous donnons à émotion inversée, la définition suivante : Émotion futile et souvent même sans aucun motif ou fondement, générée afin de détourner l’attention des gents d’une autre chose, elle réellement et gravement scandaleuse, criminelle.
Émotion inversée ?, regardez rien qu’avec cet exemple :
L’on vous montre une femme battue sortant tout droit de l’imaginaire tordu, perfide des EdtlH, et jouée savamment par une comédienne vicieusement maquillée à grands coups de pinceau pour faire penser à un visage tuméfiée par un hypothétique Époux violent !, ce uniquement pour que vous ne voyez pas le carnage qu’elle (ou sa congénère) a fait en son ventre quelques jours auparavant !
Regardez, mais regardez donc, regardez bien ci-contre !, ne détournez surtout pas votre regard !, votre guérison est à ce prix !, vous les pauvres Hommes manipulés qui plaigniez pavloviennement et bien servilement les femmes dites battues !
La femme, et c’est que très très rarement le contraire, elle, n’a fait que de mériter ses coups par son insoumission comme toute notre étude le prouve, et comme nous allons encore le vérifier ; et lui, le soumis par excellence, la toute petite victime de la femme et non de l’Homme !, le fruit soumis en son sein en toutes choses*, en son ventre, lui, n’a rien fait qu’exister par la volonté de ses parents !, il n’a rien fait pour subir la contraception-avortement, les coups qu’il a reçu ou les découpages qu’il a subi, ou le passage au sel qu’il a enduré des heures entières et qui l’a brûlé à tout petit feu jusqu’à la moelle des os, et dont il est mort !, et s’il n’est pas mort de ces incroyables sévices, comme parfois, c’est un poignard dans le cœur, piloté par la femme, qui l’attend à la sortie, il est même des fois jeté à la poubelle10 encore gigotant11 !, et comble, il finit souvent comme crème antirides12 pour le teint sadique de sa mère où dans sa casserole13 pour se préparer un repas de jouvence !
Çà c’est toute l’œuvre de la femme dite libérée et battue !
Pour : n’a rien fait pour les coups qu’il a reçu :
Une nouvelle que vous devez absolument avoir lue, et qui est la plus consultée sur notre site, et de loin, et sans faiblir : CN-2008-16, Valérie Létard veut susciter une réaction ?, la voici !
Pour : la victime de la femme, et non de l’Homme :
Idem ci-dessus.
Avec l’émotion inversée, luciférianisée, sans état d’âme vous dénoncez, Hommes, un Époux qui balance une petiote remontrance ou une torgnole à Son épouse, voire même une bonne dérouillée (méritée ou pas, cela ne regarde que l’Époux) ! ; et dans le même temps, sans aucun remord, vous laissez la mère découper ou faire découper Votre (qu’à Vous, Hommes) bébé en son sein !
Femmes, mauvaises !, si d’aventure vous vous dites être contre la contraception-avortement et donc inconcernées par ce sanglant parallèle, nous vous prions de ne point nous en informer, nous serions alors obligés d’être encore plus incisifs envers vous, pauvresses qui nous valurent à vous seules tous les malheurs du monde !
Pour : tous les malheurs du monde :
→ DP-03, Le Mariage, son origine, sa Mission divine ; point DP-3C4e, Et c’est la femme qui se plaint du mal entré en ce monde !
Reprise d’une partie de ce dernier renvoi : … il est assez piquant que nous ne l’entendions pas revendiquer le seul ‘engendrement’ qu’elle réalisa : cette vallée de larmes, pour les enfants d’Ève !
→ CN-2010-16, La Paternité Est, éternelle ; la maternité, qu’une fontaine, souvent malicieuse. ; point … une fontaine, et souvent malicieusement exploitée.
1.C - Essentiellement, l’Ordre est Masculin, le désordre féminin !
Cher Sieur Luryio, nous devons avancer par étape, préparer nécessairement le terrain à l’élaboration de notre réponse à votre légitime préoccupation centrale : par obéissance, l’épouse doit-elle suivre son Époux en enfer ?
Nous allons voir ici, que :
1. l’Ordre, divin (Essence) et humain (création), est essentiellement Masculin.
2. le sous-Ordre féminin est à considérer par Principe (Volonté divine) qu’ordonné et asservi à l’Ordre Masculin, il le doit !
3. la révolte contre l’Ordre, le désOrdre, est totalement féminin luciférianisé, c’est le féminin dévoyé, autonomisé14.
1.C.1.a - 1. L’Ordre divin est essentiellement Masculin !
Regardez bien avec nous, c’est évident :
→ Dieu, bien que pur Esprit, est Masculin, l’on dit Dieu le Père, Il peut ainsi produire, donner la Vie ; et non Dieu la mère, Il, qui serait elle, ne pourrait pas donner la Vie.
→ Notre-Seigneur Jésus-Christ, en tant qu’Esprit incréé mais engendré de toute éternité, est Fils de Dieu, Masculin ; et non fille de Dieu, féminin.
→ NSJC, par l’Opération du Très-Saint-Esprit (Masculin, sinon Il ne pourrait féconder !) a pris chair en le Sein toujours virginal de la Très-Sainte Vierge Marie (TSVM) comme Mâle, Homme-Dieu ; et non point femelle, femme !, sinon, Il n’aurait pu rendre Son Église (féminin indévoyable15) féconde !
Pour : NSJC a pris chair comme Mâle, Homme :
NSJC n’aurait, comme femme, pas pu être offert à son Père comme digne Holocauste pour réparer nos péchés !, voici ce que nous vous écrivions dernièrement, Sieur Luryio : … ennemis de tous les Hommes qui commirent seuls le seul et véritable Holocauste : la mise à mort par crucifixion de NSJC ! Lisez cette notre très importante et très instructive : 16 !!!
Pour : nous vous écrivions dernièrement :
Pour : Église (féminin indévoyable) :
Contrairement au féminin humain qui était dévoyable, et qui voulut l’être (révolte d’Ève), l’Église (féminin, épouse mystique de NSJC) a reçu (et non le Pape !) la promesse de ne point dévoyer : Et Moi, Je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre Je bâtirai Mon église, et les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle.17
Nous rappelons aux petits malins, que cette promesse s’adresse à l’Église : l’enfer ne prévaudront point contre elle !, et non contre Lui, le Pape !
Papes dont de très nombreux spécimens (le plus grand nombre) tapissent si férocement l’enfer !
Lire tout : DP-09, Les Prêtres de l’Église catholique ; au moins ce point 9C, Les mauvais prêtres, accablante majorité avant Vatican II…
1.C.1.b - 2. Le féminin est essentiellement asservi au Masculin !
Regardez bien, c’est Vrai :
→ Dans le règne animal, tout est généré, sort du Masculin, la femme comme toutes les femelles est tirée proportionnellement du Mâle, la femme Ève, d’Adam, et ce sans Le diminuer aucunement, et ce pour Lui être entièrement et en toutes choses asservie, ordonnée ; et non les Mâles tirés de femelles, et ordonnés aux femelles !
Que les pauvresses ne se pointent pas avec leur ritournelle de la gestation-accouchement, qui leur fait orgueilleusement croire donner la vie !, et être le nombril, l’âme, la petite reine de la Famille.
Vous devez donc constater que le sous-Ordre féminin ne peut exister, être considéré détachement18 de L’Homme, libéré de l’Ordre Masculin, son Principe et sa fin !
Ainsi donc, aussi, si le féminin est scandaleusement arraché, détaché de son Principe, le Masculin, s’il est ou s’est libéré, autonomisé19 comme Lucifer de Dieu, il Lui est donc forcément opposé !, Lucifer au Seigneur Dieu, la femme à l’Homme !
1.C.1.c - 3. Le désordre est essentiellement féminin, affranchi !
Regardez bien, c’est aussi Vrai :
→ Lucifer, qui dit Je suis Luciabel, que vous nommez Lucifer !20, est le révolté par excellence qui lança son cri de haine à Son créateur, non serviam (Je ne veux pas servir ) ! Ce Luciabel nous dit aussi Je suis l’éternel androgyne !21, d’où la poitrine proéminente du Baphomet (ci-contre : Luciabel & Ève22). Ange révolté, ainsi féminisé !
→ Les juifs, fils aînés de la synagogue de Satan*, disent cocassement transmettre leur patrimoine génétique et autre par la femme. Peuple déicide, ainsi féminisés !
→ La femme affranchie de son Tuteur naturel de Droit divin, Père ou Frère, Époux ou Fils, comme le montre l’image ci-contre, et ce depuis Ève (voir son nom inscrit sur sa ceinture en l’image) en l’Éden, est le canal privilégié, exclusif même, de Satan. Femme révoltée, génératrice de nos malheurs !
Pour : La femme affranchie de son Tuteur naturel :
DP-03, Le Mariage, son origine, sa Mission divine ; point 3C4, Adam qui a tout pouvoir sur sa femme, la renomme Ève.
DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II)…; point 6C, Seul Il a Pouvoir de discipliner son épouse, seul Il le Peut.
DP-07, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (I) ; point 7B2, L’intelligence de la femme, avoir voulu être intelligente !
Pour : révoltée, génératrice de nos malheurs :
tu as ainsi empoisonné toute ta race, en lui inoculant un poison terrible, un vice affreux, tel enfin, que de nos jours encore, on se console de son malheur par le malheur des autres.
DP-07, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (I) ; point, 7B4, Saint Bernard : commente la faute de la femme.
→ Le canal privilégié de Luciabel pour détruire toutes nos sociétés c’est la Famille, leur fondement ; pour détruire la Famille c’est la femme ! Et, c’est Lui, Luciabel et ses innombrables légions, qui lui tourneboule sa toute petite petite tête qu’elle a bien voulu écarter de sa seule sauvegarde, son Tuteur de Droit divin (Père, Époux…), ce pour lui faire réclamer ses chaînes vénérées, qu’elle appelle bêtement sa libération, son affranchissement : ce, afin de déstabiliser, s’Il baisse la garde, renverser le Masculin, l’Ordre de Dieu, l’Époux Chef de Famille. Femme révoltée, renverseuse de Maison !
Pour : qu’elle a bien voulu écarter :
DP-03, Le Mariage, son origine, sa Mission divine ; point 3C4, Adam qui a tout pouvoir sur sa femme, la renomme Ève.
DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II)…; point (et suivant) 6C5, Saint Bernard : Adam n’a pas discipliné Ève, il ne l’aimait pas !
Pour : Femme révoltée, renverseuse de Maison :
une femme sensée bâtit sa maison et une femme insensée la renverse de ses propres mains.
DP-08, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (II)… ; point 8D, La femme, dans les drames, sa seule responsabilité !
→ Le féminisme, ladite égalité des sexes, la femme dite opprimée ou battue, etc., sont le fer de lance de la propagande de Lucifer !, pardon, de Luciabel !, contre l’Ordre de Dieu !, tout ceci est son désOrdre. Ange féminisé, inoculant le féminisme !
1.C.1.d - Achevons ce point, reprenons, résumons.
Pouvez-vous remarquer, rien qu’à travers ces points, et quelle concomitance !, qu’il y a environ quarante ans (1970) :
1. l’on n’avait pas encore institué la malicieuse escroquerie de la femme dite battue (1970) !
2. et qu’il n’y avait pas de séparation-divorce sans contrainte (1972) !, bien qu’évidemment très hautement condamnable, il était bien plus difficile de l’obtenir avant cette date.
3. et l’on n’avait pas encore, non plus, institué le massacre23 des enfants à naître (1975) !
Pour : et quelle concomitance :
LF-2012-01, Lettre à nos filles : Dame Amande, la femme n’est pas l’égale de l’Homme !; point 1D2b, Voyons maintenant une concomitance bien troublante.
Pour : escroquerie de la femme dite battue :
Voici un livre que nous n’avons pas lu, et qui très certainement est très loin du compte et sans critique fondamentale (l’apparent et jamais le fondement), nous vous le signalons rien que pour le titre qui est déjà un bon début : 300’000 femmes battues, y avez-vous cru ? (parution : mars 201024)
Un site écrit au sujet de ce livre : Depuis 40 ans [soit mars 2010 – 40 = 1970 !, soit pile la même période que les points 2 & 3 !], une propagande soutenue impose aux femmes de nouveaux idéaux.25
Les termes impose et nouveaux idéaux ne vous rappellent-ils pas ce que nous avons écrit plus haut, au point : 1.B, Nous les ferons penser comme nous voulons qu’ils pensent !, c’est vraiment le faire bouger les mentalités, ou le faire évoluer les mentalités !
Reprenons, rien qu’en la Famille :
→ L’Ordre Masculin c’est : servir en toutes choses l’Ordre divin, c’est aussi essentiellement la stabilité, la paix, donner la vie (enfants), etc !
→ Le sous-Ordre féminin, bien ordonné, soit totalement asservi au Masculin, c’est : servir heureusement en toutes choses l’Ordre Masculin, notamment porter la Vie.
→ Le sous-Ordre féminin désOrdonné au Masculin, dit libéré, c’est : la mort du fruit de l’Époux (contraception-avortement) et de Son foyer (séparation-divorce), et en fin de compte donc, de toutes les sociétés humaines (civiles, d’activité ou d’organisation, etc.), etc !
1.D - Voyons rapidement certains points accessoires de votre message.
Où l’on va voir, notre cher Sieur Luryio, que vous êtes bien victime du féminisme, mais comme vous êtes si bien disposé, c’est bien loin d’être irrémédiable !
→ Vous écrivez : Vous dites effectivement qu’elle a tort à cent pourcent, or je ne suis pas tout à fait d’accord.
Faux !, ce n’est pas nous qui le disons, mais les faits, et ceci corroboré par de saints et sains auteurs !
DP-07, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (I) ; point 7E, La femme, comme insoumise, ce qu’elle encoure…
→ Puis : il [l’Époux mauvais] aura beau se marier avec la femme la meilleure au monde, le mariage sera fichu d’avance.
Faux !, et c’est Saint Pierre qui nous le rappelle principalement : Que les femmes soient pareillement soumises à leurs maris, afin que, si quelques-uns ne croient pas à la parole, ils soient gagnés sans parole par la conduite de leurs femmes, lorsqu’ils verront votre conduite chaste et respectueuse.
Si la femme est (ou veut être) sainte et est donc dans un très humble esprit d’expiation de sa faute (péché d’Ève), et qu’elle est très délicieusement soumise en toutes choses à son Époux, donc entre autres sans dit mal à la tête (voir ensuite), elle est très certaine de gagner son Époux à Dieu !
DP-08, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (II)… ; point 8E4, Saint Pierre aux épouses ayant un Maître, un Mari difficile.
→ Encore : … c’est à dire avant le futur divorce qui inexorablement aura lieu.
Faux !, vous vous laissez guider par l’émotion comme une femme et non par la Raison comme un Homme, ressaisissez-vous !, il ne peut y avoir séparation-divorce, rien ne peut jamais justifier cela comme vous aller le voir encore ensuite.
→ Et ceci : Mais on ne peut pas dire, que si l’homme est irresponsable(par exemple en tant que père, mais aussi en tant qu’époux, que chef) c’est de la faute de sa femme.
Faux !, car c’est effectivement elle qui va faire le crime, dans votre cas de figure, en demandant la séparation-divorce !, en effet son devoir est bien de tout supporter, et même le plus insupportable, et le plus impossible : [L’épouse] doit obéir encore dans les choses qui lui semblent le plus déraisonnables. […] s’efforcer d’obéir même dans les choses qui lui paraissent […] difficiles ou même impossibles. Çà c’est un Principe !, et non une émotion !
DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II)…; point 6C2, À tout prix !, même dans le plus déraisonnable et impossible !
1.E - Venons-en maintenant au point crucial de votre légitime inquiétude !
1.E.1.a - Le point crucial de votre légitime inquiétude.
Cher Sieur Luryio, nous pensons bien que votre principale interrogation se trouve ici, où vous nous écrivez : Prenons une femme vertueuse comme il en a existé, imaginons qu’elle se soit mariée avec un homme qui en réalité est vraiment mauvais, c’est à dire tout à fait corrompu par le démon et possédant d’innombrables vices. […] cet homme étant totalement possédé par le Démon, sourd aux prières de sa femme, et commettant divers atrocités, cet femme devrait donc se retrouver complice de ses atrocités, et ne pouvant le convertir elle devrait le suivre en Enfer ?
Nous vous avions proposé en notre commentaire de réponse de résumer ainsi votre question : que doit faire une épouse devant un Époux absolument imbuvable, ou même foncièrement pervers !
Nous allons maintenant, ayant mieux lu votre commentaire, le résumer ainsi : que doit faire une épouse devant un Époux absolument imbuvable, ou même foncièrement pervers !, est-elle ou peut-elle être complice de son époux ?, doit-elle abdiquer sa volonté au point de perdre son Âme et donc de le suivre en enfer ?
Or, et comme prouvé par notre étude, comme la femme est chaque fois responsable à 100% (80% directement et 20% indirectement, revoir plus loin) de l’échec, de la déchéance d’un foyer, nous mettrons ledit imbuvable, et ledit pervers ; de plus la présomption d’innocence tant à la mode oblige !, ce uniquement pour l’Époux innocent, Lui, du péché originel et donc de tous les malheurs du monde consécutifs (depuis l’exclusion du Paradis terrestre) à son crime qu’à elle !
Pour : 80% directement et 20% indirectement :
DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II)…; point 6D2c, L’origine du drame, la trahison de l’épouse.
Pour : de l’échec, de la déchéance d’un foyer :
Lisez, Vérité oblige : La décadence touche les meilleures familles. Deux familles identiques : l’une est paisible, l’autre est difficile. Un seul responsable mesdames, je suis désolé, c’est la femme, l’épouse, la mère.
DP-10, Les épreuves, tribulations et afflictions, l’Espérance (I) ; point 10B3, Non non, je ne divorce pas, je me sépare !
Pour : innocent, Lui, du péché originel :
DP-03, Le Mariage, son origine, sa Mission divine ; point 3C4, Adam qui a tout pouvoir sur sa femme, la renomme Ève.
1.E.1.b - Si vous voulez bien, nous allons considérer :
Nous allons considérer :
→ Ledit Imbuvable sévissant intra-muros ou extra-muros, sur Sa Famille ou des étrangers ; est-elle, peut-elle être complice ?
→ Ledit Pervers sévissant intra-muros ou extra-muros, sur Sa Famille ou des étrangers ; est-elle, peut-elle être complice ?
-Intra-muros : XIXe siècle. Emprunté de la locution latine intra muros, proprement « à l’intérieur des murs ». À l’intérieur des limites de la ville. Habiter, résider intra-muros. Adjt. La circulation intra-muros.26
Considérant la Famille : intra-muros : en l’enceinte morale ou matérielle de la Famille, sur Sa Famille ou des étrangers.
-Extra-muros : XIXe siècle. De la locution latine extra muros, proprement « hors des murs ». En dehors des limites de la ville. Habiter extra-muros. Adjt. Quartier extra-muros. (On dit aussi Hors-les-murs.)27
Considérant la Famille : extra-muros : hors l’enceinte morale ou matérielle de la Famille, sur Sa Famille ou des étrangers.
1.E.1.c - L’on sait où commence l’ingérence, mais jamais où elle finit !
Que l’on veuille se l’avouer, ou que l’on ne le veuille pas par pure mauvaise foi, de regarder en une Famille est une ingérence, et la pire, vu que cette Famille, société la plus sacrée, est base de toutes les autres sociétés.
Pour : en une Famille est une ingérence :
DP-05, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (I) ; point 5C5, Ces prêtres qui inventèrent le ‘devoir d’ingérence’.
Pour : Famille, société la plus sacrée :
Idem ; point 5C8, Mgr Delassus : Le Chef est au-dessus de toutes autorités.
Voici ce que dit Wikipédia (conformistes lucifériens !) : Le droit d’ingérence, terme créé par le philosophe Jean-François Revel en 1979, est la reconnaissance du droit qu’ont une ou plusieurs nations de violer la souveraineté nationale d’un autre État, dans le cadre d’un mandat accordé par une autorité supranationale.28
Les tartuffes de Wikipédia !, dire faire du droit en violant !, ou avoir le droit de violer !, dire faire du droit en bafouant le Droit !, dire faire le Bien en faisant le mal !
Et !, de plus, qui pilote cettedite autorité supranationale ?, grattez !, et si vous êtes si peu compétents en matière de grattage nous vous donnerons la réponse !, nous pouvons toujours vous dire que ce sont toujours exclusivement les mêmes… !
Pour : toujours exclusivement les mêmes :
Les pervers, eux, goguenards, vous lancent en pleine figure leur titre provocateur de film bien maison : La vérité si je mens !29, et, tellement sûrs de l’apathie criminelle des gents de bien, les gentils30, ils firent même, car les goys en redemandent, les nigauds, tout plein d’arrogance, les films suivants : La vérité si je mens ! 2, et La vérité si je mens ! 3.
Notez qu’il y a pas qu’en cela que les EdtlH nous font leur cinéma bien malicieux dans un sordide décor de théâtre !
Pervers !, fils de Satan, vous nous provoquez en nous demandant de vous dire la vérité si d’aventure nous avions l’outrecuidance de vous accuser de mensonges ?, c’est cela n’est-ce pas ?
Alors, perfides déicides, certifiez-nous au préalable nous protéger de vos lois liberticides, et nous vous montrerons très aisément, sans aucune gêne aucune aucune, que vous ne faites que de mentir, et ce en tout !
Voici ce que disait de vous, fils de la synagogue de Satan*, NSJC : Je sais que vous êtes fils d’Abraham ; mais vous cherchez à Me faire mourir, parce que Ma parole n’a pas prise sur vous. […] Vous avez le diable pour père, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été homicide dès le commencement, et il n’est pas demeuré dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fond, car il est menteur, et père du mensonge.31
Oui !, vous mentez, et ne faites même que cela !, et oui !, nous voulons bien vous dire la Vérité !, mais librement !
Pour : Alors, perfides déicides :
Ne boudons pas notre plaisir, c’est le TLFI qui nous l’offre !, lisez bien :
-Déicide : I.− Subst. masc. Meurtre de Dieu; en partic., meurtre commis par ceux qui ont crucifié ou fait crucifier Jésus-Christ. Depuis le déicide des Juifs, jamais crime plus énorme [que la condamnation de Louis XVI] n’avait été commis (Lamennais, Indifférence,t. 1, 1817-23, p. 313).32
En effet, c’est soit le Seigneur Dieu qui guide nos actions, ou soit l’anti-Dieu, Lucifer.
Et comme ledit droit d’ingérence est tout opposé à la Loi de Dieu, il ne reste que l’autre !, Luciabel !
L’on critique ledit (le contestant particulièrement nous-mêmes) droit d’ingérence des Hommes de l’Église catholique dans les États (et nous particulièrement en l’État-Famille), et les mêmes et dans le même temps magnifient maintenant ledit droit d’ingérence d’une entité brumeuse, ésotérique et donc incontrôlable, sauf par les initiés précités !, soit de fait l’anti-Église !
Pour : droit d’ingérence des Hommes d’Église :
De fait la véritable Église catholique (nous ne parlons pas d’Hommes d’Église !) ne le fit jamais, Elle s’en remettait au Prince, et préférait convertir par la Tête. Elle abordait le Prince et tâchait de l’amender, le bonifier, et le convertir même. C’est pour cela que les missions commençaient toujours par le Prince et ensuite, avec Sa permission et Son appui, redescendait toutes les couches de la société jusqu’au peuple !
Les tartuffes, ils prônent, et ledit droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, et dans le même temps ledit droit d’ingérence, alors que l’un est diamétralement opposé à l’autre, l’un est la négation radicale de l’autre !, où le serpent Luciabel en pleine schizophrénie, ambivalence, se mord, se bouffe la queue !
Ledit droit des peuples à disposer d’eux-mêmes
est une flûterie du Malicieux pour transformer des peuples paisibles en révolutionnaires (révolutions toujours pilotées, prises en main par ‛eux’) pour leur faire renverser de l’intérieur un Gouvernement légitime bien que peut-être imparfait.
Par ex. ladite révolution française, ladite révolution bolchevique, etc.
La toute première révolution fut le cri de Lucifer : non serviam !
Et, J’ai le droit de disposer de moi-même !, en la Famille, est le cri hystérique de l’épouse à son Époux, ou Tu n’as pas à me commander, ou Tu n’as pas à me commander ça !
Ledit droit d’ingérence
est une autre flûterie pour transformer de paisibles Hommes en fanatiques dits libérateurs de peuples dits asservis. C’est ledit Droit que s’octroient ‛eux’ à faire renverser par leurs séides, leurs coupes-gorges, de l’extérieur un Gouvernement légitime et incontesté, et que les natifs ne veulent pas renverser !
Par ex. la Syrie actuellement où ladite révolution est faite par des mercenaires étranger à ce pays !, ou l’Irak et l’Afghanistan, etc.
La toute première ingérence fut celle de Lucifer en le foyer d’Adam !
Et, le matraquage de toutes les courroies de transmission de Luciabel, avec Ses slogans faire bouger les mentalités, et faire évoluer les mentalités, auprès de l’épouse, est Son ingérence en la Famille !
Dit droit des peuples à disposer d’eux-mêmes :
Pour un membre d’un royaume, royaume-Famille ou royaume-Famille-de-Familles, soit Pays, de résister à l’Autorité légitime, est forcément révolte comme Lucifer, viol, crime, et ce n’est jamais, au grand jamais excusable !
Dit droit d’ingérence :
Pour un étranger d’un royaume, royaume-Famille ou royaume-Famille-de-Familles, soit Pays, de regarder en celui-ci, est viol de sa souveraineté, crime, et ce n’est jamais, au grand jamais excusable !
Voyons maintenant ceci particulièrement appliqué à la société de base de toutes les autres : la Famille !
1.E.2 - Ledit Imbuvable sévissant intra-muros ou extra-muros, sur Sa Famille ou des étrangers ; est-elle, peut-elle être complice ?
1.E.2.a - Ledit Imbuvable sévissant intra-muros sur Sa Famille.
Rien ne permet l’ingérence en la Famille, seul l’Époux est Législateur et Bras justicier sur tous les Siens, épouse et enfants !
Les vigilants des droits de l’enfance !
[ Parodie ] Ces fanatiques fils de Lucifer ont arrêté et mis à mort Abraham parce qu’Il a tenté d’offrir en holocauste Son Fils Isaac au Seigneur Dieu : Dieu ajouta : Prenez Isaac, votre fils unique qui vous est si cher, et allez en la terre de vision, et là vous Me l’offrirez en holocauste sur une des montagnes que Je vous montrerai.33
Voilà où mène l’ingérence, empêcher un Homme (Saint ou pas) à obéir à Son Dieu et à Lui offrir ce qu’Il Lui demande ou demanderait !
Les mêmes qui disent protéger les filles de l’excision coupent allégrement leurs gars, circoncision invalidée, abrogée comme Saint Paul l’a rappelé, l’ancienne Alliance étant aboutie en NSJC !
Les mêmes encore, qui disent lutter pour empêcher qu’un Père passe une sérieuse correction à Son Fils ou Sa fille, ce au nom de ladite protection de l’enfance, poussent dans le même temps la mère à faire découper le fruit de son Époux en son sein !
Si !, si le Chef de Famille est injuste, ou même très gravement injuste, violent ou même très violent avec Sa femme ou Ses enfants, ceci ne regarde que Son Maître de qui Il reçu pleins pouvoirs en Sa Famille : le Seigneur Dieu !
Et le Seigneur Dieu saura bien Lui faire rendre compte de Sa gestion de Sa Famille !, qu’à Lui appartient le Jugement de ce Chef, et la Vengeance !
Pour : violent ou même très violent avec Sa femme :
DP-08, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (II)… ; point 8E5, Mgr Jean-Joseph Gaume dit d’un Mari irréligieux, violent…
1.E.2.b - Ledit Imbuvable sévissant intra-muros sur des étrangers.
C’est au Prince légitime de rendre Justice si un Chef de Famille portait atteinte à un étranger à cette Famille.
Pour : C’est au Prince légitime :
Donc pas à la Ripoublique, forcément illégitime !, ce n’est pas de notre faute si elle existe ! (ni de celle de nos Père et des Pères de nos Pères, pour certains ici !, Ils furent toujours fidèles, anti-Ripoublique, anti-démoncratie !), mais c’est très objectivement de celle de ceux qui croient (à tout péché miséricorde !) aux pipeautages du Malicieux en chef et qui vont très dévotement et très régulièrement brûler leur grain d’encens (bulletin de vote notamment) devant cette déesse Démon-crasseuse !, fille préférée de Luciabel !
Ce Prince vérifiera que le Chef de Famille ne se défendait pas d’une intrusion morale ou physique en Sa Maison. Sinon, Il devra et saura bien alors punir ce Chef indigne en cela.
Toutefois !, ce Chef ne peut être aucunement dégradé de ses prérogatives de Chef en et sur Sa Famille, en effet Son Autorité est tout aussi infrangible* qu’inaliénable*, inamissible* qu’inabdicable* !
Si le Chef devait aller en prison, il est Droit que Son épouse l’y suive s’Il le veut ou le veut bien !
Pour : il est Droit que Son épouse l’y suive :
elle le suit jusqu’au fond des cachots, et si l’on ne veut pas lui laisser une libre entrée, elle demande à s’enfermer avec lui ; qu’on lui refuse cette faveur, et, comme un chien fidèle, elle ne quitte point les portes de la prison. Nous avons connu nous-même une femme qui s’était fait couper les cheveux et, qui avait pris des habits d’homme pour ne pas se séparer de son mari obligé de s’enfuir et de se tenir caché. Tandis qu’elle se livrait aux pénibles travaux d’un esclave, cette femme admirable obéissait aux affections de son cœur ; elle mena cette pénible vie pendant plusieurs années de suite, changeant continuellement de retraite et allant avec son mari de solitude en solitude.
DP-07, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (I) ; point 7D2, Servante de son Époux !, Saint Astère, dit-il autre chose ?
Évidemment, pour ceci, il ne faut pas se faire balader par l’émotion luciférienne, mais guider par la Raison que Dieu nous donna afin de nous déterminer pour le Bien et fuir le mal !, soit ne pas être atrophiés, féminisé par Luciabel !
1.E.2.c - Ledit Imbuvable sévissant extra-muros sur Sa Famille.
Se reporter au point 1.E.2.a - Ledit Imbuvable sévissant intra-muros sur Sa Famille.
Avec la réserve suivante, dans une société normale, soit gérée par de rudes Chefs de Famille, sous un Prince légitime, si le spectacle est par trop coloré parce que l’Époux serait un peu trop enthousiaste, les Gents-d’arme de ce Prince peuvent intervenir afin d’obliger ce Chef à attendre d’être intra-muros, de retour en Sa Maison, pour parfaire le cours de danse de Sa dame !
Pour : gérée par de rudes Chefs de Famille :
Pie XII : Vous les avez vus […] ces rudes pères de famille à l’autorité absolue et incontestée, gardiens fidèles de leur gens…
DP-11, Les épreuves, tribulations et afflictions, l’Espérance (II) ; point 11C5, 2) Que l’on le lui a enlevée, le sujet ne le pouvant. et 11C11, Et bien que Pie XII nous soit pas si cher, voici un bon texte :
Pour : parfaire le cours de danse de Sa dame :
DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II)…; point 6C9, Seul Il a Pouvoir de discipliner son épouse, seul Il le Peut.
De bons voisins (pas voisines !, mais voisins !), eux-mêmes sains et rudes pères de famille à l’autorité absolue et incontestée, gardiens fidèles de leur gens, ou mieux, le Patriarche des Chefs de Famille du village peut proposer, en privé et certainement au grand jamais devant l’épouse (ni une autre femme !) : la tempérance à ledit Imbuvable.
1.E.2.d - Ledit Imbuvable sévissant extra-muros sur des étrangers.
C’est au Prince légitime du lieu de rendre Justice si un Chef de Famille, se trouvant hors Sa Maison, portait atteinte à un étranger de cette Maison.
Ce Prince vérifiera que le Chef de Famille ne se défendait pas d’une agression morale ou physique contre un ou des membres de Sa Maison, le cas échéant Il devra et saura bien alors punir ce Chef indigne en cela.
Pour le reste, se reporter au point 1.E.2.b, Ledit Imbuvable sévissant intra-muros sur des étrangers.
1.E.2.e - Est-elle, peut-elle être complice ?
Dans tous les cas non !, évidemment !, même si son Époux l’a obligée à l’aider en quoi que ce soit en sa forfaiture !
Elle a le devoir de Lui faire valoir avec très grande déférence et confiance (influencer doucement son Époux) ce qui selon elle pourrait être répréhensible (ex. : participation à une razzia), et ceci dit, pleine de confiance en la Providence divine elle s’exécutera de bonne grâce !
Pour : participation à une razzia :
Vous connaissez l’expression de bonne guerre, n’est-ce pas ?, et précédé généralement de être, ou est-ce, ou ce n’est pas, etc.
→ Définition tordue, malhonnête : -Guerre (bonne) : ♦ De bonne guerre. [En parlant d’un procédé adroit consistant à mettre l’adversaire en difficulté] Elle laissa deviner les calomnies dites par Hélène (…). − Ces coups de langue, dit-il, sont de bonne guerre dans le grand monde (Balzac, Modeste Mignon,1844, p. 232).34
Tordus de TLFI !, d’être adroit dans le mal, c’est de la bonne guerre ?, des coups de langue, médisance ou calomnie donc, méchanceté, c’est une bonne guerre ?, d’être acerbe, méchant, malin à rendre le mal pour le mal supposé, c’est de bonne guerre ?
→ Définition droite, honnête : -Guerre (bonne) : Faire bonne guerre, C’est garder dans la guerre toute l’humanité & toute l’honnêteté que les loix de la guerre permettent. On dit aussi figurément, Faire bonne guerre à quelqu’un, pour dire, En user honnêtement & sans supercherie dans les intérêts qu’on a à demêler avec lui, quoiqu’on le poursuive vivement.35
Être de bonne guerre, cela veut dire de guerre honnête, soit défensive, ou pour reprendre ce que l’on vous a volé, ou éviter d’être surpris par un ennemi se préparant manifestement à envahir, ce pour rétablir par des procédés honnêtes le Droit, la Justice.
Peut être de bonne guerre : reprendre ce que l’on vous a volé, rétablir l’équivalence, etc.
L’épouse est un petit soldat, sauf que de plus le soldat est Masculin et elle n’est que simple femme ; et comme le Prince demande au soldat d’exécuter ses ordres à la lettre, elle exécute les ordres de son Époux sans avoir aucunement à connaître les raisons et les ressorts, les tenants et les aboutissants de l’action à entreprendre !
L’on ne lui (soldat ou épouse) demande pas de légitimer l’action que le Prince (pays ou Famille) envisage, réalise !
Le soldat obéit et tâche de ne pas oublier qu’il sera jugé sur ce qui est uniquement de son ressort, par ex. ne pas tuer plus que nécessaire, ne pas violer les femmes de l’ennemi, ne pas piller, avoir de la compassion pour l’ennemi du moment (enterrement, ne pas profaner les corps, etc.).
L’épouse, idem !, elle ne sera pas jugée sur le bien fondé de l’action à réaliser, mais uniquement sur son obéissance en l’exécution !, si elle croit ressentir des scrupules, des inquiétudes, alors elle fera comme toutes les autres femmes devraient le faire, et comme le rappelle Saint Paul à l’Époux : si elles veulent s’instruire sur quelque point, qu’elles interrogent leurs maris à la maison !, puis, pleine de confiance en la Providence divine, elle s’exécutera de très bonne grâce…
Pour : elles interrogent leurs maris à la maison :
DP-07, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (I) ; point 7B3a, Où nous en revenons à parler de la Direction spirituelle de la femme !
L’épouse ne peut dénoncer de quelque façon que ce soit son Époux ; nul ne peut faire témoigner l’épouse contre son Époux !, dans le cas contraire ceci ne peut être retenu ! ; elle ne peut qu’être écoutée qu’à décharge de son Époux !
Pour : faire témoigner l’épouse contre son Époux :
Une épouse ne peut jamais au grand jamais témoigner contre son Époux (ni du reste une fille contre son Père, une mère contre son fils ou une sœur contre son Frère), toute procédure quelle qu’elle soit, basée sur ou utilisant un telle déposition est de fait ipso-facto et irrémédiablement nulle et non avenue !, pire, la procédure engagée doit être radicalement retournée point par point contre la partie demanderesse, comme le dit Saint Thomas d’Aquin : Article 4 : Comment doit-on punir ceux qui portent une accusation fausse ? [Ce qui est forcément le cas lorsque l’épouse dépose à l’encontre de son Époux !] Nous avons établit qu’en procédure criminelle l’accusateur se constitue partie pour obtenir la condamnation de l’accusé. Le rôle du juge est d’établir entre les parties adverses l’égalité requise par la justice ; or cette égalité se réalisera en faisant souffrir à l’un ce qu’il avait l’intention de faire subir à l’autre : « Œil pour œil, dent pour dent », est-il écrit (Ex 21, 24). Il est donc juste que celui qui, par son accusation, expose son prochain à un grave châtiment, soit passible de ce même châtiment.36
Par exemple, dans le film Témoin à charge (Witness for the Prosecution) - 1957 - de Billy Wilder, l’avocat Sir Wilfrid Robarts dit textuellement (34 minutes 30 secondes) : Misse Vole [l’épouse du prévenu], quelque soient vos mobiles, savez-vous qu’aux termes de notre loi vous ne pouvez être citée pour faire une déposition qui puisse nuire à votre mari !
Ceci, et rien que ce point, et ce conformément à tout ce que rapporte notre étude, invalide radicalement toutes les procédures de séparation-divorce, de fait de toutes les façons forcément illégales ou non avenues, où l’épouse est bien interrogée à l’encontre de son Époux !, et ce devant n’importe quel Tribunal, qu’il soit d’Église ou d’État !
Dans le sens très-chrétien, elle n’aura commis aucun péché, même véniel, même si elle participe activement, ce pour autant qu’elle ait fait valoir à son Époux, comme dit précédemment : ce qui selon elle pourrait être inquiétude !
Elle est tenue d’obéir en toutes choses à son Époux !
Discutailler sur ceci ?, vous savez où cela commence, mais jamais où cela finit, et plus un seul foyer ne peut tenir !
Ça c’est le Principe !, et non l’émotion !
C’est l’Époux seul qui est responsable, et Lui seul sera jugé sur Son gouvernement, et Lui seul aura péché devant Dieu ou les Hommes (non les femmes) le cas échéant !, Lui seul alors sera puni, voire éternellement (enfer) !
1.E.3 - Préliminaire tellement nécessaire au point suivant.
Nous devons préparer particulièrement le terrain au point suivant…
1.E.3.a - Sélectionnons au préalable un type de perversion.
Pour l’imiter les cas de figures nous allons prendre qu’un seul type de perversion, et le pire par nécessité. En effet l’on dit bien qui peut le plus, peut le moins !, ainsi donc si nous argumentons sur le pire des cas, les plus petits seront donc bien englobés en lui.
Le pire type de perversion est la perversion contre-naturelle, c’est celui dont il est tant question en ce moment à cause des travaillants de leur Maître Luciabel !, c’est la sodomie !, perversion parmi les perversions !
Bien que ce type en fort improbable si l’épouse est si délicieusement et délicatement soumise, nous allons l’affronter très courageusement ; pour ce, nous demandons ardemment au Très-Saint Esprit toutes Ses Lumières !, pour nous, bien parler, et pour vous, bien entendre !
Pour : perversion parmi les perversions :
Pour : au Très-Saint Esprit toutes ses Lumières :
Dieu qui avez donné le Saint-Esprit à vos apôtres, accordez à votre peuple ce qu’il demande avec ferveur, et après la grâce de la foi, octroyez-lui aussi le don de la paix.37
De plus, nous nous limiterons à l’épouse, pour les enfants, bien que bien plus improbable, il suffira d’extrapoler.
Pour : les enfants, bien que bien plus improbable :
Nous pensons ici au très faux combat du pauvre Stan Maillaud, à son combat sous faux drapeau (false flag), donc sous drapeau luciférien !
Il n’attaque pas le problème par la Tête, soit recherche de la conversion du Chef, mais vole ou tente de voler les enfants qui n’appartiennent qu’au Père !
À son corps défendant38, certes, il participe de fait activement (pur activisme) à la destruction de la Famille !
Réfléchissez donc !, Stan Maillaud et tous ses pauvres supporteurs !, ne faites pas le travail de Luciabel : l’agitation pour la destruction !
Pour : son combat sous faux drapeau :
- Sous faux drapeau : opérations sous fausse bannière (ou « sous faux pavillon », parfois désignées sous l’anglicisme false flag) sont des actions menées avec utilisation des marques de reconnaissance de l’ennemi, dans le cadre d’opérations clandestines.39
Pour : participe de fait activement (pur activisme) :
-Activisme : − P. ext. ,,Caractère de celui qui prend l’agitation pour de l’action.40
Agitation : destruction de la Famille sous fausse bannière !, par ex. l’œuvre du pauvre Stan Maillaud.
Action : conversion du Chef de Famille !, par son enseignement, son amendement !, l’œuvre de l’ŒRFAEP.
Des preuves du faux combat de Stan Maillaud :
Selon la rhétorique quasi obsessionnelle (voir ses textes et vidéos) de Stan Maillaud, c’est la femme qui est toujours victime innocente d’un Époux toujours, forcément pédophile !
Il laisse entendre qu’elle, l’épouse, voudrait rien que sauver les enfants !, et travaille ainsi pour Luciabel en l’aidant !
De plus, il est complètement et criminellement aphone au sujet de la contraception-avortement (petits enfants offerts exactement sur les autels de Lucifer !) qui est au moins aussi grave, et aussi au sujet de ladite libération de la femme qui n’est que l’unique cause de la pédophilie et du satanisme ambiant qu’il prétend combattre !
Voir autres développements ensuite.
Cher Sieur Luryio, dans notre commentaire précité nous vous avions écrit : Nous venons de réécrire la page « Accueil, vocation… », et en elle, vous avez déjà le cœur de notre future réponse (recherchez « Son but particulier pour les Chrétiens. »)
Reprise de ce point de notre page d’accueil :
Nous vous démontrerons même que si par très grand malheur vous deviez, oh qu’il ne soit jamais question de ceci !, la connaître contre-naturellement (sodomie), elle ne peut s’affranchir ni de près et ni de loin de votre Autorité !, ce qui toutefois ne Vous dédouanera certainement pas de la Colère terrible de Votre Très-Juste Dieu d’Amour !
Attention !, ne vous faites pas tromper par cette sentence qui ne s’adresse pas, comme nous le Vous démontrerons très certainement, aux épouses : Vaut mieux obéir à Dieu qu’aux Hommes !
Tout est contenu en ces deux textes, et que l’on ne vienne surtout pas Vous troubler, démoniaquement donc, avec ledit devoir du prêtre d’éclairer (ensemencer donc, soit viol ou adultère !) la Conscience de l’épouse :
→ [Les épouses sont] Soumises à qui ? Peut-être seulement à 1’Église hiérarchique, à 1’Église enseignante ? Non : « si elles veulent s’instruire sur quelque point », poursuit St Paul, « qu’elles interrogent leurs maris à la maison !
Tiré de : DP-07, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (I) ; point 7B3a, Où nous en revenons à parler de la Direction spirituelle de la femme !
→ N’obéissez pas à l’abbé Rigaud, au prêtre [en général], je n’ai aucune autorité sur vous !
Tiré de : DP-05, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (I) ; point 5C1a, Voyons donc ce que ce prêtre disait, voici des notes prises par l’un de nous.
Courage ! Ô notre Dieu de Bonté et de Pureté, venez à notre secours afin que nous parlions selon Votre Volonté, et que nos Lecteurs nous entendent selon cette même Volonté !
1.E.3.b - Clarifions ce qu’est la sodomie !
La sodomie ?, c’est de la merde !, et c’est emmerdant !
Veuillez nous passer cette expression fort triviale que nous relayons, mais elle est tellement réaliste que nous osons nous faire l’écho de son auteur, un noir (protestant nous pensons nous rappeler) qui parlait (vidéo) ainsi à ses coreligionnaires de ces sodomites ; et qui, rappelait-il, sont du reste le vecteur évident du sida, et de la pédophilie, etc…
Il faut vraiment être descendu si bas pour pratiquer cette pénétration si honteuse, contre-nature, sale, parce que réalisée en une voie anormale !
Sont apparentées aussi les pénétrations d’animaux (zoophilie), par voie naturelle (pour eux !) ou pas du reste !
L’onanisme n’est pas à confondre avec la sodomie, bien qu’une des conséquences soit que la semence soit jetée hors l’endroit où elle doit être efficiente : le jardin fermé*, le sein (vagin) de la femme !
Pour : l’onanisme n’est pas à confondre :
Onan (personne, bible) : DP-03, Le Mariage, son origine, sa Mission divine ; point 3B4, Nous allons parler de fontaine…, ou au moins 3B4c, Mais, revenons à la semence qui tomba…
1.E.3.c - Qu’est-ce une rémunération dans le sens chrétien du terme ?
Qu’est-ce que la rémunération ?, consultons les Œuvres complètes où le Bienheureux Saint Alphonse-Marie De Liguori, Évêque et Docteur de l’Église nous dit :
-Rémunération : Dieu est rémunérateur, et que dans l’autre vie il récompense les bons par la jouissance éternelle du paradis, et qu’il châtie les méchants en les précipitant dans les enfers41.
La Rémunération divine, c’est les Bons au Ciel, et les méchants au bûché éternel, l’enfer !
Les sodomites, sont-ils Bons ou mauvais ?, comment seront-ils rémunérés ?
1.E.3.d - Qu’elle est donc la rémunération du sodomite ?
Qu’écrit saint Paul aux Romains à ce sujet ?, bien que nécessairement un peu longuet, voici :
20. En effet, Ses perfections invisibles sont devenues visibles depuis la création du monde, par la connaissance que Ses œuvres en donnent ; de même Sa puissance éternelle et Sa divinité : de sorte qu’ils sont inexcusables,
21. parce qu’ayant connu Dieu, ils ne L’ont point glorifié comme Dieu, et ne Lui ont pas rendu grâces ; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur insensé a été obscurci.
22. Ainsi, en disant qu’ils étaient sages, ils sont devenus fous,
23. et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible contre une image représentant l’homme corruptible, et les oiseaux, et les quadrupèdes, et les reptiles.
24. C’est pourquoi Dieu les a livrés aux désirs de leur cœur, à l’impureté, en sorte qu’ils ont déshonoré eux-mêmes leurs propres corps :
25. eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni dans tous les siècles. Amen.
26. C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions honteuses ; car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre la nature.
27. De même aussi les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont embrasés dans leurs désirs les uns pour les autres, les hommes commettant l’infamie avec les hommes, et recevant en eux-mêmes le salaire dû à leur égarement.
28. Et comme ils n’ont pas montré qu’ils avaient la connaissance de Dieu, Dieu les a livrés à un sens réprouvé, de sorte qu’ils ont fait des choses qui ne conviennent pas :
29. remplis de toute iniquité, de malice, de fornication, d’avarice, de méchanceté ; pleins d’envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité ; délateurs,
30. médisants, haïs de Dieu, insolents, orgueilleux, hautains, inventeurs du mal, désobéissants à leurs parents,
31. inintelligents, dissolus, sans affection, sans loyauté, sans miséricorde.
32. Ayant connu la justice de Dieu, ils n’ont pas compris que ceux qui font de telles choses sont dignes de mort, et non seulement ceux qui les font, mais encore ceux qui approuvent ceux qui les font.42
Donc !, sont passibles de mort :
→ les pervers comme Bertrand Delanoë qui fait bien partie de ceux font de telles choses ;
→ mais encore ceux qui approuvent ceux qui les font comme ces divers complices :
° toute la ville de Paris dont ce dernier est maire
° ledit Président de la France, le François Hollande qui couvre des tels personnages
° tous ceux qui préparent cedit Mariage qui se profile
° ceux qui en parlent complaisamment (journalistes, etc.)
° lesdits Juristes qui l’ont préparé, et lesdits Législateurs qui voteront pour !, ou même contre !
° les maires, conseils divers, notaires, préparateurs de fêtes, habilleurs, etc.
° même si très lointainement, tous ceux qui vont promouvoir peu ou prou cette perversion !
° tous ceux qui disent manifester contre ledit Mariage pour sodomite comme Civilisas et Le Salon Beige particulièrement
° tous ceux qui seront présents à Paris le dimanche 13 janvier 2013 à 13 heure dans le 13ème pour protester contre la dénaturation du Mariage !, etc.
Tous sont dignes de mort !, et ceux qui les font, ces telles choses, et encore ceux qui approuvent ceux qui les font !43
Pour : toute la ville de Paris :
Nous vous écrivions dernièrement, Sieur Luryio : Paris (mais aussi toute la France avec ses nouvelles lois ‛spéciales pervers’ qui se profilent à l’horizon, et ce comme toutes les diverses sociétés de quelque ordre que ce soit) !, nous t’avertissons solennellement !, tremble !, tremble fort à cause du maire (entre autres) que tu as placé à ta tête !, tes jours sont plus que comptés !, tes bons doivent le chasser si si loin, ou doivent partir urgemment et sans se retourner comme Loth pour se sauver et sauver leur Famille ! Paris (et France et Cie), nous t’avons averti !
RH-2012-01, Sieur Luryio, oui !, le mot fratrie est imaginé lucifériennement, et opposé à la Famille… ; point 1C3, Expression : faire bouger les mentalités.
Pour : voteront pour !, ou même contre :
Pour : même si très lointainement, tous ceux qui :
La garce de Marine Le Pen dit ne rien avoir contre les sodomites : Les homosexuels sont les bienvenus au sein du parti44, elles est entourée d’un sérail de ces pervers, comme son Père Jean-Marie du reste : Marine Le Pen est devenue une sorte de «Dalida» entourée de gays au sein du parti. «Elle est adulée par un encadrement gay, elle a toujours fréquenté la nuit gay, de même que son père a toujours eu des personnes homosexuelles parmi ses amis».45
Ainsi donc, et le Jean-Marie et la Marine, et tous ceux qui soutiennent de près (membres du FN, soutiens, annonceurs publicitaire quelconques, imprimeurs et colleurs d’affiches, relayeurs de leurdit programme, etc.) ou même de très loin (un seul vote pour un seul candidat de FN, une seule affiche collée, un seul tract distribué, une seule défense de leurdit programme, etc.), sauf d’être particulièrement hypocrites, et chose que ne les dédouaneront aucunement : sont à ranger dans ceux qui approuvent ceux qui les font, et donc sont dignes de mort !
Recherchez en nos documents, et vous serez édifiés : Marine, et Le Pen !
Pour : comme Civitas et Le Salon Beige :
Idem ci-dessus.
Pour : présents à Paris le dimanche 13 janvier :
CN-2012-03, Les criants contre la dénaturation du Mariage sont les seuls profanateurs de ce Sacrement !, et recherchez cette chaîne : présents à Paris le dimanche 13 janvier.
La mort terrestre pour ces précités !, et… les oubliés !
Si le Prince est Juste !, c’est la mort sans rémission que doivent