Les erreurs et instabilités de l’hébergeur Blogger (Google) :

Liens internes (menus et notes maintenant inopérants sur certaines pages ; sélectionnez le point à atteindre, et recherchez la cible... Patience… ! Pour atteindre les notes (vous pouvez faire copie de la page) cherchez : ♣

Perte d’une page par Blogger, message « Désolé, la page que vous recherchez dans ce blog n'existe pas. », recherchez le titre avec lien valide ici : Nos divers documents. Si nous ne l’avons pas encore détecté nous en faire part ici orfaep@gmail.com, merci.

vendredi 31 mai 2013

RH-2013-05, Cher Sieur Luryio, à Son Père le Gars doit soumission en l’enfance, respect toujours !

Du : 31.05.2013. Version PDF1. Actualisé : ven. 5 juin 2015, 20.12.
Table de cette réponse, RH-2013-…
5 - Cher Sieur Luryio, à Son Père le Gars doit soumission en l’enfance, respect toujours !
5.A - Sieur Luryio, voici notre texte annoncé.
5.A.1.a - Nous ne voulons pas, ici, en faire une question de personne.
5.A.1.b - Devant l’ampleur et la gravité du sujet.
5.B - Insistons à temps et à contretemps, reprenons, supplions, menaçons, en toute patience et toujours en instruisant.
5.B.1.a - Par exemple, voici où mène la démangeaison !
5.B.1.b - Autres exemples, voici où mène la démangeaison !
5.C - Le site de l’ŒRFAEP serait mauvais, voire même [très] dangereux.
5.C.1 - Être d’accord ou en accord ?, convaincre ou témoigner ?
5.C.1.a - Il se trouve des gents à n’être point d’accord avec le contenu de ce site.
5.C.1.b - Il se trouve des gents qui voient de mauvaises conséquences dans vos dires.
5.C.1.c - Il se trouve des gents qui pensent que ce n’est pas productif, que ça ne porte pas ses fruits
5.C.2 - Soyons franc !, quant-à nous, faut-il se méfier ?, ou…, être prudent ?
5.C.2.a - Il se trouve des gents qui se méfieraient de nous, médisants ou calomniateurs !
5.C.2.b - Alors que ces gents devraient rien qu’être prudents.
5.C.2.c - Et pourtant, nous voulons tellement les aider, d’où notre très charitable rudesse !
5.C.3 - Distinguons la soumission d’une fille de celle d’un Gars.
5.C.4 - Pour le Gars, maintenant, distinguons la soumission du respect ou honoration.
5.C.4.a - Retour sur les quatre premiers âges.
5.C.4.b - Avant de parler des formes d’émancipation.
5.C.4.c - L’autonomisation, l’affranchissement du Gars étant soumis à Autorité.
5.C.4.d - Il existe plusieurs formes d’acte émancipateur.
5.C.4.e - Vous parler d’un chef de Famille et d’entreprise d’à peine 14 ans !
5.C.4.f - Différence entre soumission et honoration.
5.C.4.g - Venons-en donc à votre question finale !
5.C.5 - Concluons, sauf question(s), cette réponse.
5.D - Annexes diverses
5.D.1.a - Luryio, 26 mai 2013 16:46
5.D.1.b - Pour l'ŒRFAEP : QJSIOJC, 26 mai 2013 16:57
5.D.1.c - Luryio, 31 mai 2013 14:15
5.A - Sieur Luryio, voici notre texte annoncé.
Commencé en la Très-Sainte Trinité,
le dimanche 25 mai 2013,
achevé en la Marie Reine,
le vendredi 31 mai 2013,
cette réponse Leur est confiée.
Cher Sieur Luryio, Chefs et futurs de Famille,
Sieur Luryio vous venez de nous soumettre une question, après de nombreuses autres, en votre dernier commentaire du 26 mai 2013 que nous le retranscrivons en annexe (Luryio, 26 mai 2013 16:46) pour la facilité de nos Lecteurs ; et, comme annoncé (Pour l'ŒRFAEP : QJSIOJC, 26 mai 2013 16:57), voici notre franche et détaillée réponse.
Pour : après de nombreuses autres :
5.A.1.a - Nous ne voulons pas, ici, en faire une question de personne.
L’exercice est difficile, s’agissant de votre Père, nous devons en effet dire la Vérité et donc le contredire en ce cas, alors que nous ne devrions point le contredire devant vous !, il eut été bien plus facile pour nous qu’Il vint Lui-même nous interroger ou nous contredire.
Aussi, en toute cette réponse, nous éviterons, par respect pour Votre Père, et pour amortir le mordant éventuel de l’énoncée de la Vérité, de le reprendre directement ; nous dirons en toute Charité, en généralité : Il se trouve des gents…
5.A.1.b - Devant l’ampleur et la gravité du sujet.
Devant l’ampleur et la gravité du sujet, cette réponse, tout-à-fait perfectible, est sujette à relectures et corrections, à être fluidifiés ou précisés, dans ces derniers cas, vous en serez avertis par les commentaires de la page de publication.
Merci pour votre attention, bonne lecture.
5.B - Insistons à temps et à contretemps, reprenons, supplions, menaçons, en toute patience et toujours en instruisant.
Je t’adjure, devant Dieu et Jésus-Christ, qui doit juger les vivants et les morts, par Son avènement et par Son règne, prêche la parole, insiste à temps et à contretemps, reprends, supplie, menace, en toute patience et toujours en instruisant. Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront plus la saine doctrine ; mais ils amasseront autour d’eux des docteurs selon leurs désirs ; et éprouvant aux oreilles une vive démangeaison, ils détourneront l’ouïe de la vérité, et ils la tourneront vers des fables.2
Peu nous chaut que l’on ne soit pas d’accord avec nous !, pourvu que nous, nous soyons non point d’accord avec la Vérité, mais en accord avec la Vérité !
Notre Sauvegarde éternelle n’est pas une question d’opinion !, en effet cela voudrait donc dire que nous définirions chacun notredite vérité dans notre petit coin à la sauce de nos démangeaisons* ; et ainsi donc il y aurait autant dedites vérités que de personnes !
Pour : à la sauce de nos démangeaisons :
Une telle disposition est un péché contre l’Esprit, car elle est diamétralement opposé à ceci : Est-ce la Vérité ?, Oui, oui ; Non, non ; car ce qu’on y ajoute vient du mal. (NSJC, Saint Matthieu 5, 37.3)
Il n’y a qu’une Vérité !, qu’est-Elle ?, là est la question !
Non comme Pilate, qui Lui ne voulait point voir, donc savoir, nous, posons humblement la question à Notre-Seigneur Jésus-Christ (NSJC), Qu’est-ce que la vérité ?4 ; et, écoutons Sa réponse : Je suis la voie, la vérité et la vie. Personne ne vient au Père, si ce n’est par Moi.5
En dehors donc de l’Enseignement de NSJC contenu dans le dépôt de la Foi* clos par la mort du dernier Apôtre, point de Vérité !, et donc point de Salut !, rien que les ténèbres, le mensonge, la damnation éternelle !
Pour : contenu dans le dépôt de la Foi :
[Ajoute du 5-6-2015] Contrairement à une gigantesque ânerie mise par un commenteur du site Le grand réveil, et que son gestionnaire a laissé scandaleusement passer, comme quoi le dépôt de la Foi serait uniquement le Nouveau Testament, et de préciser stupidement ouvert par Saint Jean le Baptiste et clos par Saint Jean l’Évangéliste, ce sans même voir que ce Saint Jean le Baptiste fait Lui-même partie de cet Ancien Testament, en effet Il est le dernier des Prophètes : le dépôt de la Foi est contenu dans l’Ancien et le Nouveau Testament, en effet clos pas la mort de Saint Jean l’Évangéliste !
Ainsi, s’il se trouve des gents qui disent :
→ que l’on peut se séparer (séparation de corps) ou divorcer, ce qui est exactement la même chose, ils sont opposés à la Vérité énoncée par NSJC : Que l’homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni.6
→ que l’on peut contracepter ou avorter, ce qui est exactement la même chose, ils sont opposés à la Vérité énoncée par Saint Matthieu qui reprend le Seigneur Dieu : Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens : Tu ne tueras point ; et celui qui tuera méritera d’être condamné en jugement.7
→ que les sodomites, ces pervers contre-nature, auraient un Droit de cité quelconque, ils sont opposés à la Vérité rappelée par Saint Paul aux Romains : De même aussi les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont embrasés dans leurs désirs les uns pour les autres, les hommes commettant l’infamie avec les hommes, et recevant en eux-mêmes le salaire dû à leur égarement. […] Ayant connu la justice de Dieu, ils n’ont pas compris que ceux qui font de telles choses sont dignes de mort, et non seulement ceux qui les font, mais encore ceux qui approuvent ceux qui les font.8
Alors, pour tout ce que nous écrivons ici, inutile de nous seriner que l’on ne serait pas d’accord avec nous !, sauf de nous démontrer que ces textes que nous rapportons ne sont point conformes à la Vérité révélée, ou que nous nous serions trompés quant-à leur destination !
Nous, il nous suffit, et répétons-nous, d’être accordés à la Vérité, en accord avec la Vérité.
5.B.1.a - Par exemple, voici où mène la démangeaison !
Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront plus la saine doctrine ; mais ils amasseront autour d’eux des docteurs selon leurs désirs ; et éprouvant aux oreilles une vive démangeaison, ils détourneront l’ouïe de la vérité, et ils la tourneront vers des fables.9
Le Salon Beige* que nous avons déjà copieusement pointé pour dénoncer leur libéralisme crasse et continuellement répété, vient de faire tout dernièrement un écho hallucinant !, en parlant de ladite loi sur ledit Mariage pour les pervers sodomites, lisons : « Pour la première fois dans toute l’histoire du genre humain, le péché est justifié au moyen de la loi ». Ainsi s’est exprimé le patriarche Cyrille de Moscou qui a évoqué avec le secrétaire général du Conseil de l’Europe les unions de même sexe. – Lahire – Posté le 27 mai 2013 à 09h59 | Lien permanent.
Certes, c’est unedite loi contre-nature, mais ce n’est pas la première fois où le péché est justifié au moyen de la loi !
Bande de tartuffes pour le moins !, de traîtres serait très justement approprié !, vous qui répétez ou qui offrez complaisamment vos colonnes à ceux qui répètent à l’envie quelque-chose ainsi : nous n’avons rien contre les sodomites, mais nous ne voulons pour de dénaturation du Mariage !
Pervers !, vous dites de faite n’avoir rien contre les sodomites !, pire, vous qui en faites très objectivement la promotion !, alors ce que nous avons vu plus haut vous est bel et bien destiné : … sont dignes de mort […] ceux qui approuvent ceux qui les font !
Pour : qui en faites objectivement la promotion :
Entre de nombreuses autres dénonciations de ce site pervers, mensonger :
Vous dites que pour la première fois dans toute l’histoire du genre humain, le péché est justifié au moyen de la loi, alors que faites vous de cesdites lois : séparation et divorce des époux, contraception et avortement, etc. !
Menteur de Salon Beige !, cela fait bien plus de 500 ans que la péché est justifié par unedite loi !, notamment depuis que les Ecclésiastiques de l’Église Catholique (EÉC) se sont octroyé ledit droit de s’opposer à ce qui est Droit, lors du Concile de Trente, par ladite autorisation de se séparer [de corps] lorsque l’on est marié !, alors que La Vérité même, soit NSJC, dit : Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare donc pas.
Pour : Concile de Trente par ladite autorisation :
[Reprise] Ils, ces ecclésiastiques, qui installèrent en nos Familles lors du Concile de Trente (11 novembre 1563), les sapes nécessaires à sa captation et finalement à sa future destruction par notamment l’agrément de la séparation de corps* !, ce en désobéissant frontalement à l’ordre de NSJC qui a dit :
→ selon Saint Marc : Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare donc pas.10
→ selon Saint Mathieu : Que l’homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni.11
Et, si nous devions parler de toutes les cas où le péché est justifié au moyen de la loi depuis ladite révolution française !
5.B.1.b - Autres exemples, voici où mène la démangeaison !
Les Maires, et ladite clause de conscience.
Les tartuffes, ils se disent démocrates, mais refusent les conséquences évidemment prévisibles de ce qu’ils ont sciemment installé par leur participation au jeu de cartes pipées* : des Maires qui veulent bénéficier de ladite clause de conscience au sujet dudit Mariage pour pervers !
Pour : leur participation au jeu de cartes pipées :
[Reprise] Cela sera vu plus loin, mais tous ceux qui votent dans ce système ‘démocratique’ ont accepté cette ‘invasion’ qui est de fait une invitation. En effet, et pour le moins, si leurs idées avaient triomphé, ils diraient ‘la vérité’ a gagné. Or donc, c’est la règle du jeu de cartes pipées, c’est forcément la vérité qui gagne, car elle est dans le plus grand nombre ! L’on ne peut dire que le jeu n’est pas truqué lorsque l’on gagne et qu’il l’est lorsque l’on perd !
Source : DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II)…; point 6D1A, Femme en islam, sujet développé par l’hebdomadaire Rivarol.
Certains hypocrites disent qu’ils délégueront !, les Pilate qui s’en lavent les mains !, ce crime, dire faire officier par une tierce personne (suppléant) undit Mariage pour sodomites, est bien un crime fait sous leur stricte dite autorité !, celui qui délègue un acte commande bien au subalterne de le faire à sa place !
Pauvres insensés qui installent ce qui les broie : la démoncratie !
Et, ces Maires, qu’ont-ils fait devant, notamment, cet autre acte contre-nature : la séparation-divorce ?, là, l’on ne les a pas entendu parler alors de clause de conscience !, ils, ces Maires et autres élus, sont objectivement et directement responsables de ces crimes et devront payer terriblement et certainement éternellement !
Pour : acte contre-nature : la séparation-divorce :
RH-2013-03, Sieur Luryio, l’épouse fidèle n’a pas de cas de Conscience ; la femme est le problème, pas la solution !; point 3.B.7 - La séparation des époux est contre-nature, aussi !
Pauvres tartuffes, c’est depuis des dizaines d’années que vous dénaturez le Sacrement de Mariage au point que l’on en vient même plus à savoir qui est marié avec qui !
Demande de référendum contre ledit Mariage de pervers.
Les tartuffes, c’est aussi irresponsable que de demander un référendum pour savoir si Dieu existerait !
Que feront-ils si la majorité, forcément manipulée, et quand bien même, dit que ledit Mariage pour sodomite doit être ?, veulent-ils réaliser qu’alors ils seraient encore plus responsables du passage de cette turpitude violemment contre-nature, puisque selon le canon démoncrasseux ladite Vérité émergerait de la majorité !
5.C - Le site de l’ŒRFAEP serait mauvais, voire même [très] dangereux.
Nous avons isolé les points principaux de vos inquiétudes, et nous allons vous répondre très droitement et sans peur, point par point, comme à notre habitude.
Pour éviter des répétitions nous avons légèrement changé l’ordre de vos interrogations ou remarques…
5.C.1 - Être d’accord ou en accord ?, convaincre ou témoigner ?
Dieu qui montrez aux égarés la lumière de votre vérité pour qu’ils puissent rentrer dans la voie de la justice, accordez à tous ceux qui professent d’être chrétiens de repousser ce qui s’oppose à ce nom et de s’attacher à ce qui lui convient. (Collecte, 3ème dimanche après Pâques)
Vous nous dites : […] n’est pas d’accord avec le contenu du site […] il voit de mauvaises conséquences dans vos dires […] Il pense que ce n’est pas productif, que ça ne porte pas ses fruits.
5.C.1.a - Il se trouve des gents à n’être point d’accord avec le contenu de ce site.
À ces gents, nous répondrons simplement que la Vérité n’est pas négociable !, aussi, il nous semble inintelligent et facile comme dite argumentation de dire ne point être d’accord avec nous.
Nous devons être, non point d’accord avec le Vérité, mais en accord avec la Vérité !, nuance…
Si nous énonçons comme de Droit la Vérité, témoignons pour la Vérité, et que ces gents disent ne pas être en accord avec nous, ceci veut simplement dire qu’ils sont point accordés à la Vérité, en accord avec la Vérité !
Pour : Si nous énonçons comme de Droit la Vérité :
Dans tous nos textes, aucune opinion, rien que des textes d’auteurs sains, et le plus souvent Saints !, rien que des faits !
Et, si nous faisons, sur base de ces textes ou faits, une erreur d’analyse, que l’on nous contredise donc avec des arguments probants !
Or, soit nous sommes accordés à la Vérité, soit sauvés éternellement ; ou soit nous sommes désaccordés avec celle-Ci, soit damnés éternellement ; point de milieu !
Que votre langage soit : Oui, oui ; Non, non ; car ce qu’on y ajoute vient du mal. (NSJC, Saint Matthieu 5, 37. 12)
Ainsi donc, si nous, ici, sommes accordés avec la Vérité, sauf de nous prouver probamment13 le contraire, et qu’il se trouve des gents pour dire ne point être en accord avec nous, c’est qu’ils sont donc en accord avec le Prince des menteurs, Lucifer !
Et, s’il devait se faire, par grand malheur, que nous n’énoncions point la Vérité, que nous ne serions donc pas accordés à Elle, il revient à ces gents de nous corriger charitablement, non point donc en lançant une invective facile, mais des faits, des textes !
À ces gents, donc, qui ne sont point accordés à la Vérité, nous ne pouvons que leur exprimer notre compassion, et leur promettre nos ardentes prières !
Et si nous, nous répondions à ces gents : nous ne sommes point d’accord avec ceux qui ne sont point d’accord avec le contenu du site !, pensez-vous, cher Sieur Luryio, que le débat aurait ainsi progressé vers la Vérité ?, ou plutôt, que ce serait pour le moins un dialogue de sourds écervelés ?
5.C.1.b - Il se trouve des gents qui voient de mauvaises conséquences dans vos dires.
Idem ci-dessus !, de mauvaises conséquences dans vos dires !?
Gents !, quellesdites conséquences s’il-vous-plaît ?, nous attendons avec impatience désirant nous corriger afin d’adhérer au plus près à la Vérité !
Où, l’invective qui tue à pas cher, l’on marque ce site, et donc la Vérité sauf de prouver le contraire, au fer rouge sans avoir rien avancé, énoncé !
Que ces gents aient donc le courage d’énoncer cesdites mauvaises conséquences de nos dires.
Ceci est pire que de la médisance, c’est de la calomnie non dite (accusation sans énoncée) !, ceci est forcément, sauf irresponsabilité malheureusement peut excusatoire14, un péché mortel dit irrémissible* !
Pour : médisance, c’est de la calomnie non dite :
Notamment : CN-2011-07, Féministes du Salon Beige ! « Affaire Ligonnès : la piste du martyr », oui, certes, de Xavier, l’Époux et Père !; point 7C1g - Une calomnie non dite, particulièrement perverse !
Pour : un péché mortel dit irrémissible :
Idem ci-dessus.
5.C.1.c - Il se trouve des gents qui pensent que ce n’est pas productif, que ça ne porte pas ses fruits
Ces gents pensent que ce n’est pas productif, que ça ne porte pas ses fruits !?
Là, l’on atteint le summum du non raisonnement, de la calomnie !
Ces gents ont-ils une boule de cristal qui leur dit le taux de fréquentation du site ?, son taux de bonne influence ?, le nombre de fruits qu’il ne donnerai pas et qui nécessiterait que l’on le coupa comme le disait Notre-Seigneur Jésus-Christ (NSJC) : Car déjà la cognée est mise à la racine des arbres ; tout arbre donc qui ne produit pas de bon fruit sera coupé et jeté au feu.15
Et, de plus, sommes-nous obligés d’être entendus ?, ou sommes-nous obligés de témoigner ?
Pour : sommes-nous obligés d’être entendus :
Ce dans le sens premier et second du terme !
Sens premier : que notre site soit connu et lu, soit entendu !
Sens second : que le lecteur l’entende avec sa raison, et donc adhère à la Vérité que nous énonçons !, soit bien entendu !
Nous rappelons souvent ceci :
[Reprise] Notre Seigneur Jésus-Christ (NSJC) ne nous oblige pas à convaincre, mais uniquement à témoigner ; en effet le témoignage dépend de nous, la conviction, non !, les gents sont libres d’accepter ou de refuser la Vérité, la Loi de Dieu, le Salut éternel…
Nous pouvons nous forcer à témoigner !, mais pas vous à entendre !
Et, c’est tout le cas de le dire : À bon entendeur, Salut !
Source : RH-2013-01, Sieur Luryio, absolument rien autorise l’épouse à s’affranchir, se séparer de son Époux !; point 1.B.1.b - Parler à des gents qui ne veulent pas ou ne peuvent plus comprendre !
5.C.2 - Soyons franc !, quant-à nous, faut-il se méfier ?, ou…, être prudent ?
Vous nous dites : […] il [mon Père] se méfie de vous en se basant sur son expérience […]
Que veulent dire se méfier, et être prudent ?
-MÉFIER (SE), verbe pronom.
A. − Qqn se méfie de qqn.Se tenir en garde contre quelqu’un, ne pas faire confiance à quelqu’un16
-- PRUDENT, -ENTE, adj. et subst.
A.− [Corresp. à prudence A] Qui a de la prudence, qui fait preuve de prudence. Synon. avisé, circonspect, mesuré, prévoyant, réfléchi, sage17
5.C.2.a - Il se trouve des gents qui se méfieraient de nous, médisants ou calomniateurs !
En effet, ces gents diraient se méfier de nous, de nos personnes, ou des personnes qui nous citons, Hommes d’Église d’avant ledit Vatican d’eux : saints, docteurs de l’Église, etc.
Or, que ces gents connaissent-ils de nous ici ?, rien !
Peut-être étions-nous de grands pécheurs avant de nous convertir et de commencer notre étude, comme certains Saints ?, comme les Saints : Pierre (trahison), Paul (persécution), Matthieu (pressure), François d’Assise (licence de mœurs), Thomas d’Aquin (apostasie et licence de mœurs), Marie-Madeleine (débauches), etc.
Pour : François d’Assise :
Dont un affreux spécimen, le dernier tordu* en chef, chef des cloaques d’impureté* comme a appelé les prêtres la Très-Sainte Vierge Marie à La Salette*, le dernier sorti du chapeau à maliceries de Luciabel*, a dernièrement usurpé le nom afin de mieux jouer son rôle de destructeur, de prédateur : ledit Pape François 1er !
→ Si c’est vrai que nous étions de grands pécheurs, alors c’est de la médisance (péché mortel), car ce n’est pas notre passé qui est à dénoncer le cas échéant, mais nos écrits !
→ Si c’est faux que nous étions de grands pécheurs, alors c’est de la calomnie (péché mortel irrémissible), et de plus c’est utiliser de très graves mensonges pour disqualifier la Vérité dont nous témoignions !
Non !, eh quel coup bas de ces gents qui sont littéralement incapables d’aligner ne serait-ce qu’une ‛mignonnette’ erreur, et qui pour disqualifier ce qu’ils ont bien voulu trahir, la Vérité, s’attaquent lâchement aux personnes qu’ils ne connaissent même pas !, ô comble de la méchanceté !, de la malignité !
Malignité vient de Malin, autre nom de Lucifer dit le Malin !
S’il en est quelques-uns qui, pour l’amour de la loi chrétienne, osent résister en face aux impies, non seulement ils ne trouvent pas d’appui chez leurs frères, mais on les taxe d’imprudence et d’indiscrétion, on les traite de fous. (Pape Grégoire VII, fêté dernièrement, le 25 mai)
5.C.2.b - Alors que ces gents devraient rien qu’être prudents.
Mais pour cela, il faut travailler !, en effet la prudence vous commande de lire avec circonspection, vérifications, analyse…
La prudence nous commande pour commencer de lire ! Évidemment, si nous disons que ces gents n’ont pas lu notre étude, ils diront que si !
Alors, si c’est si, et s’ils ont donc trouvé ne serait-ce qu’une ‛mignonnette’ erreur, qu’ils l’énoncent !, de grâce ! ils ne doivent pas nous laisser dans cette erreur, la sauvegarde de notre Âmes peut être à ce prix !
Or, depuis plus de 5 ans nous attendons rien qu’un tout frêle contradicteur !
Pour : plus de 5 ans nous attendons rien qu’un :
[Reprise]en la Très-Sainte Famille, le dimanche 13 janvier 2013, cela fera 5 ans que nous avons concrétisé (En la même fête (fête mobile), aussi un dimanche, 13 janvier en 2008) ce que nous voulions déjà depuis plusieurs années, mettre en place : une défense radicale et sans concession de la Famille !, c’est ce jour que fut fondé l’Œuvre pour la Restauration de la Famille par l’Autorité ; de l’Époux, du Père. (ŒRFAEP) et son site Restauration de la Famille par l’Autorité.
Nous, nous pensons que les basses insinuations, se méfier de nos personnes pourtant inconnues, mais quand bien même, ne sont là que pour faire accroire que l’on aurait quelque chose à réfuter, alors qu’au demeurant l’on ne nous a peut-être même pas lu !, ou lu que très partiellement et très partialement !
Ces gents n’ont donc rien à réfuter !, ceci venant donc confirmer ce que disait NSJC : Je vous donnerai une bouche et une sagesse auxquelles tous vos adversaires ne pourront résister et contredire (Luc 21, 15).
5.C.2.c - Et pourtant, nous voulons tellement les aider, d’où notre très charitable rudesse !
Pour : d’où notre très charitable rudesse :
Bien sûr, de vrais Hommes, maintenant, il n’y en a plus !, il n’y a plus que des femelles enférocées car dites libérées, desdits Mâles émasculés tremblotant devant leurs femelles qui ne demandent pourtant rien que la grâce d’être enfin rudement rebridées, ou pire, des sodomites toujours plus arrogants et mortifères, mais certainement plus de ces rudes pères de famille à l’autorité absolue et incontestée, gardiens fidèles de leur gens…
→ 11C5, 2) Que l’on le lui a enlevée, le sujet ne le pouvant.
→ 11C11, Et bien que Pie XII nous soit pas si cher, voici un bon texte :
Pour : la grâce d’être enfin rudement rebridées :
Notamment : DP-11, Les épreuves, tribulations et afflictions, l’Espérance (II) ; point 11.C - Tant que l’on ne l’aura pas rebridée, rien, rien n’ira !
Ces gents, cesdits réfuteurs de grande pacotille, sont des Hommes, en principe, aussi, nous avons confiance que les vrais Hommes, ces gents, qui rechercheraient réellement la Vérité, accepteront nos remontrances ; et, touchés par notre sollicitude et notre droiture, en viendront à comprendre et à accepter ce que nous disons (répétons, témoignons, propageons) en Vérité.
Mes frères, si l’un de vous s’écarte de la vérité et qu’un autre l’y ramène, sachez que celui qui ramène un pécheur de la voie où il s’égarait sauvera son âme de la mort et fera disparaître une multitude de péchés.(Saint Jacques, 5, 19-20)
Ce, comme nous vous le disions précédemment à vous-même cher Sieur Luryio, ainsi :
Cher Sieur Luryio, nous espérons sincèrement vous avoir bien aidé par ce texte, certes très énergique, mais de fait très affectueux, croyez-le bien. Nous avons confiance en Vous, vous sachant Homme !
Source : RH-2013-02, Sieur Luryio, une Âme s’abaisse, le monde entier aussi ; une seule pomme gâtée, gâte tout le panier !; point 2.C - Concluons, sauf question(s), cette réponse.
5.C.3 - Distinguons la soumission d’une fille de celle d’un Gars.
Vous nous dites : On peut partir du principe très juste que le chef de famille à, en sa famille une autorité absolue que personne ne peut contester. Sa femme, se liant avec lui jusqu’a la mort, se met sous son autorité jusqu’a sa mort. L’enfant, si c’est une fille, elle est sous l’autorité de son père, jusqu’a ce qu’elle se marie, donc qu’elle change de famille.
Cher Sieur Luryio !, c’est avec émotion que nous Vous lisons ici, l’on dirait que cela sort de notre site !
Nous n’avons rien à ajouter à ce que Vous dites !
Veuillez accepter rien que ceci : c’est avec admiration devant Votre humilité et Votre bonne volonté évidente que nous nous inclinons respectueusement devant cette relève qui, plaise au Bon Dieu, progressera à grandes foulées, bien fort vers Son Bonheur éternel : la Jouissance incommensurable de Son Dieu d’Amour !
Donc, derrière Vous, cher Sieur Luryio, nous rappelons que la femme n’est jamais autonome, autonomisable18 ! ; de l’Autorité de son Père (ou Frère, ou Tuteur) elle passe par son Oui !, à l’Autorité à laquelle elle est cédée : son Époux ! En cas de décès de son Époux, elle tombe sous l’Autorité de son Fils, ou d’un Tuteur, etc.
Pour : elle passe par son Oui :
Principalement : DP-03, Le Mariage, son origine, sa Mission divine ; point 3.C - L’Homme, épouse la femme, Il est son Maître.
Pour : elle tombe sous l’Autorité de son Fils :
Idem ci-dessus, point 3.D.7.e - La TSVM étant totalement incapable de se gouverner, devait être confiée !
5.C.4 - Pour le Gars, maintenant, distinguons la soumission du respect ou honoration.
Vous nous dites : […] m’a donc demandé […], puisque d’après votre site (mais dans toute la religion catholique aussi) un enfant doit obéissance à son père, car l’autorité du père lui vient de Dieu, est-ce que dans le cas où mon père m’interdirait de consulter votre site, je serai dans l’obligation de lui obéir… et plus loin, vous nous dites : […] le fils, déjà c’est un homme ce qui change tout, est-il sous l’autorité de son père jusqu’a sa mort, ou s’affranchit-il de son autorité lorsqu’il fonde sa propre famille ? Mais pour fonder sa propre famille ne faut-il pas être déjà indépendant ?
Nous allons répondre globalement à tout ce texte.
5.C.4.a - Retour sur les quatre premiers âges.
Précédemment, cher Sieur Luryio, à Vous-même justement, nous avions parlé de l’éducation et de l’instruction des gars et des filles, à travers les quatre âges de l’enfance ; les âges suivant appartenant forcément à l’adulte : 5ème, 28-35 ; 6ème, 35-42 ; 7ème, 42-49 ; 8ème, 49-56 ; 9ème, 56-63 ; 10ème, 63-70, 11ème, 70-77 ; 12ème, 77-84 ; 13ème, 84-91 ; 14ème, 91-98 ; 15ème, 98-105 ; 16ème, 105-112 ; 17ème, 112-119, dernier âge de l’humain maintenant, conformément à ce qu’a dit le Seigneur Dieu : Et Dieu dit : Mon esprit ne demeurera pas pour toujours avec l’homme, parce qu’il est chair ; et le temps de l’homme ne sera plus que de cent vingt ans.19
Pour : à travers les quatre âges de l’enfant :
RH-2013-03, Sieur Luryio, l’épouse fidèle n’a pas de cas de Conscience ; la femme est le problème, pas la solution !; point 3.D - Troisième préoccupation, rééduquer par les femmes !?
Nous rappelons ces quatre âges : 1er, 0-7 ; 2d, 7-14 ; 3ème, 14-21 ; 4ème, 21-28.
Et dans ce texte pré-référencé, nous avions rappelé que NSJC fut soumis à Ses parents jusqu’à Ses 30 ans révolus, le quatrième âge largement révolu, lorsqu’Il commença Sa vie publique, Sa prédication : l’annonce du Royaume de Son Père !
Déjà, l’on peut dire que le Gars est au plus tard et automatiquement autonomisé (affranchissement de l’Autorité paternelle), non soumis à Son Père, au quatrième âge révolu, soit ses 28 ans révolus, début de la 29ème année.
5.C.4.b - Avant de parler des formes d’émancipation.
[Note : ce point a été ajouté après publication de cette réponse, suite au commentaire de Sieur Luryio que nous recopions en annexe (Luryio, 31 mai 2013 14:15) pour la facilité des Lecteurs. Ce sujet est notoirement difficile…]
En l’octave de la Fête-Dieu,
en la Saints Marcellin et Pierre Martyrs,
la Saint Érasme, Évêque et Martyr,
le dimanche 2 juin 2013,
cette ajoute Leur est confiée.
Il n’y a pas d’âge pour une émancipation du Gars, aucune autre Autorité que le Père peut en fixer l’âge, avant cette 29ème année. Il est évident que le Seigneur Dieu par Sa Loi-naturelle nous donne un certain âge minimum semble-t-il, celui de la puberté :
-PUBERTÉ, s.f. : Terme de Jurisprudence. L’âge auquel la Loi permet de se marier. L’âge de puberté pour les garçons est à quatorze ans, & pour les filles à douze. Elle n’est pas encore dans l’âge de puberté. Quand il aura atteint l’âge de puberté.20
Toutefois, cet âge varie objectivement selon les climats, les cultures ou coutumes raisonnables, etc.
L’Église et l’État ne peuvent donner que des indications, des conseils qui ne peuvent être contraignants.
Ce que l’Église en dit :
L’Église, La véritable et non l’éclipsée*, dit que l’enfant peut signer des contrats à 7 ans, par ex. contrat de fiançailles ; et être émancipé à ses 12-14 ans, âge minimum pour se donner le Sacrement de Mariage, soit au grand minimum :
→ 14 ans pour les Gars, préféremment selon nous pas avant 16-18 ans.
Pour le Gars, le critère complémentaire et nécessairement nécessaire est : Ce Gars, est-Il autonome financièrement parlant ?, peut-Il raisonnablement subvenir à la charge d’une épouse ?, puis des enfants à venir…
Il est évident que maintenant où débilement l’on dit que tout le monde devrait étudier, l’on repousse ainsi l’âge de l’autonomie financière du Gars, donc du Mariage !, donc de son autonomisation ou émancipation.
Avant l’on se mariait bien plus jeune, souvent les Gars entre 18-25 ans, les filles entre 15-20 ans !
Que désirent les parents honnêtes ?, évidemment, que les enfants ne s’attardent pas à la maison et qu’ils prennent leur envol, c’est-à-dire, que le Gars prenne femme !, et que la fille ne fasse pas la godiche, la difficile !
Nous rappelons que le Gars n’est pleinement mûr qu’au quatrième âge révolu, à ses 28 ans.
Une fois émancipé, il est, et ce à n’importe quel âge, sage qu’Il prenne conseil en premier, donc non exclusivement, de Son Père (Honoration oblige, voir ensuite), revient ensuite à ce Gars de se déterminer en Son Âme et Conscience…
→ 12 ans pour les filles, préféremment selon nous 14-16 ans.
Attention !, pour une fille, l’on doit garder en mémoire qu’elle n’est jamais émancipable !
Ainsi, lorsque nous parlons de son émancipation, nous parlons de son émancipation vis-à-vis de son Père, émancipation qui la fait donc passer sous la tutelle de l’Époux qu’elle a bien voulu agréer !
Aussi donc, ses 12 ans ne sont rien qu’un âge où elle peut être mariée, et non d’émancipation effective !
Voir : RH-2013-03, Sieur Luryio, l’épouse fidèle n’a pas de cas de Conscience ; la femme est le problème, pas la solution ! ; point 3.D.1.e - Les garçons et les filles, peuvent-ils avoir le même parcours intellectuel ?
Exemple de mariabilité21 de la fille, avec la TSVM :
La tradition nous rapporte que la Très-Sainte Vierge Marie (TSVM) conçut l’Enfant-Jésus, par l’Opération du Très-Saint Esprit, vers ses tout juste 14 ans, ceci ainsi confirmé : La sainte Vierge était âgée d’un peu plus de quatorze ans lors de l’incarnation de Jésus-Christ.22 (Vénérable Anne Catherine Emmerich (1774-1824) - Apparitions – Visions (approuvées) Vie de la Vierge Marie.
Ce que l’État en dit :
De ce qu’Il en dit ou en dirait, cedit État post 1789, nous en avons cure !, lui qui dit notamment :
- qu’il existerait un autredit23 Mariage que le Mariage naturellement ordonné, autre que le Mariage Ordo Naturalis !
- qu’il existerait un troisième genre, autre que l’Homme (Masculin, ou Mâle) et la femme (féminin, ou femelle), le genre sodomite dont le genre est du reste d’être forcément, la pente infernale étant là, pédéraste ou pédophile.
Pour : pente infernale [..], pédéraste ou pédophile :
Ce, comme nous le dit encore, et certainement plus pour longtemps, le temps que les ayatollahs du désordre passent par là, le Centre National de Ressources Textuelle et Lexicales (CNRTL) :
-- PÉDÉRASTE, subst. masc.
Homme qui éprouve une attirance amoureuse et sexuelle pour les jeunes garçons, enfants ou adolescents; p.ext., homosexuel.24
Nous avons l’Honneur, nous, des fois que vous, Lecteurs, en douteriez, de vous donner les synonymes de :
-PÉDÉRASTE, substantif - Synonymes du substantif "pédéraste" : inverti, pédale, pédophile, pédé, sodomite.25
Il se trouve des gents se disant ripoublicains, ou pour le moins s’accommodant de cette Ripoublique, qui disent que l’enfant doit être soumis à ses parents passé ses 18 ans (précédemment 21 ans, et encore avant 25 ans…) !, un peu de cohérence siérait !, surtout si cette demande de soumission est à géométrie plus que variable comme nous le verrons ensuite !
5.C.4.c - L’autonomisation, l’affranchissement du Gars étant soumis à Autorité.
Lorsque nous disons l’Autorité, il ne s’agit nullement de Celle l’Église (même non éclipsée*) ou de l’État (même légitime).
Pour : nullement de Celle l’Église non éclipsée :
Notamment : N’obéissez pas à l’abbé Rigaud, au prêtre, je n’ai aucune autorité sur vous !, voyez :
→ DP-05, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (I) ; point 5.C.1.a - Voyons donc ce que ce prêtre disait, voici des notes prises par l’un de nous :
→ RH-2013-03, Sieur Luryio, l’épouse fidèle n’a pas de cas de Conscience ; la femme est le problème, pas la solution !; retrait : Pour : idée géniale de capter le Sacrement de :
Par un acte privé ou public préféremment, l’Autorité, celle du Père évidemment, peut autonomiser, réaliser l’autonomisation26 du Gars, Son affranchissement, à l’âge qu’Il veut !
En cas d’abus, le conseil des Chefs de Famille du village appuyé par le Prince légitime peut intervenir privément et pacifiquement : par ex. un Père quelque peu indigne qui déciderait d’émanciper son petit Gars à trois ans afin de s’en débarrasser ; nous ne parlons pas ici d’un placement, etc., mais d’un abandon pur et simple.
5.C.4.d - Il existe plusieurs formes d’acte émancipateur.
Quelques exemples…
→ l’émancipation formelle : Mon Fils, pour telle ou telle raison, solennellement, Je T’émancipe (, mais Je ne Te chasse pas) !
→ l’émancipation de fait : Mon Fils, je te permets de t’engager comme soldat de Notre Prince ! ; ou, Mon Fils, Tu me demandes de prendre femme, et Je bénis Ton choix et Ton Mariage ; ou, Je Te permets de rentrer au séminaire ; etc.
→ l’émancipation accidentelle : le Père meurt ou tombe en état végétatif suite à un accident du travail, ou part en croisade et laisse Son Gars gérer ses biens, etc…
→ l’émancipation non dite : un Père laisse tout aller, part avec une autre femme, ou laisse son fils faire tout ce qu’il veut (en faire à sa tête), etc. (c’est sur elle que nous allons nous appuyer pour répondre à votre soucis)
5.C.4.e - Vous parler d’un chef de Famille et d’entreprise d’à peine 14 ans !
Nous avons parlé de l’émancipation accidentelle, voici une histoire vraie dont l’un de nous est témoin : Un Fils de paysan qui perdit Son Père à un peu plus de 13 ans, se trouva du jour au lendemain, vers 1960, Chef de Famille !, de par le décès de ce Père.
De cet âge, laissant croire à cet État illégal parce que révolutionnaire, que c’était sa mère qui dirigeait, il tient Sa ferme seul (cultures et bétails) avec le conseil d’autres paysans bienveillants.
Il commandait bellement, parce que comme de Droit, Sa Mère et ses sœurs qui l’aidait et le servait : traite des vaches et aides aux champs, etc., confection de Ses repas, entretient de Son linge et de Sa Maison, etc !
Il maria positivement sa sœur première née alors qu’Il n’avait que 16 ans !, Il épousa (Sacrement de Mariage) privément celle de Son choix à tout juste 17 ans (Mariage qu’il officialisa à ses 18 ans, loi injuste oblige !) !, Il maria sa plus jeune sœur alors qu’il avait deux enfants et même pas 19 ans !
Pour : épousa (Sacrement de Mariage) privément :
DP-04, Le Mariage, définition, célébration, règles et usage… ; point 4.D - L’État inscrit ce Mariage et en garantit sa paisible jouissance.
Il fut en effet un temps où des Hommes existaient !, parce que l’on les laissait exister, et en ce temps là, point de sodomites en vue !
5.C.4.f - Différence entre soumission et honoration.
La soumission, vous savez ce que c’est, ou alors vous n’avez rein lu de nos documents où elle est plus qu’explicité et qu’expliquée, et ce, plus qu’en long et en large, et en hauteur et en profondeur !
L’honoration, ou respect, est une disposition que l’on attend de l’enfant, et que vous n’avez pu qu’entendre énoncé plus moins ainsi : Tu honoreras ton père et ta mère afin de vivre longuement !, ou comme le dit le Seigneur Dieu : Honorez votre père et votre mère, selon que le Seigneur votre Dieu vous l’a ordonné, afin que vous viviez longtemps, et que vous soyez heureux dans la terre que le Seigneur votre Dieu vous donnera.27
Qu’est-ce que l’honoration ?
-Honoration, subst. fém.
Procurer de l’honneur (cf. ce mot I C 1), de la dignité, de la considération; contribuer à donner un caractère honorable à quelqu’un, à quelque chose.28
Ainsi, si un enfant (Gars ou filles) est pieux, travaille bien, est agréable avec ses semblables et particulièrement avec ses aînés, il rend par son attitude honneur à son Père, en effet l’on dira de lui, cet enfant à reçu visiblement une belle éducation ! ; évidemment, s’il agit tout contrairement à ce que nous venons de dire, il déshonorera son Père car l’on dira de lui, cet enfant est (pour le moins) mal élevé, quel Père a-t-il ?
Quand doit-on honorer son Père ?
Jusqu’à sa mort !, même Lui-même mort !
Doit-on, peut-on honorer un Père indigne ?
Oui, l’on doit honorer son Père même indigne, certainement pas très aisément, ce en tâchant de faire tout son mieux comme nous l’avons décrit plus haut afin que les gents connaissant son Père ne puissent que dire de lui, cet enfant a très peu reçu, mais son bon fond, il ne peut le tenir que, après la Grâce de Dieu, de son Père !, et nul doute qu’un jour son Père sera touché par l’héroïsme, la vertu de cet enfant ! ; cet enfant fait vraiment honneur à son Père !
5.C.4.g - Venons-en donc à votre question finale !
Vous nous écrivez : dans le cas où mon père m’interdirait de consulter votre site, je serai dans l’obligation de lui obéir.
C’est Vous, cher Sieur Luryio, que allez répondre à cette question sous le Regard de Dieu infiniment miséricordieux, sans aucun risque de Vous tromper, ce sur base de ce que nous Vous avons dit tout au long de ce document (et de tous nos documents du reste), et de ce que nous allons ajouter maintenant !
Il se trouve des gents qui laissent tout faire à leur enfant, si bien que l’on peut, sans aucun risque de se tromper, dire que cet enfant a eu une émancipation non dite !, une autonomisation non formellement déclarée mais réellement effective !
Il se trouve des gents qui, par exemple (Sieur Luryio, ici, nous ne connaissons pas Votre cas), laissent plus ou moins tout aller à vau-l’eau, l’enfant sort où il veut et quand il veut, tant qu’il veut et avec qui il veut, vit peut-être même désordonnément29 avec une fille, passe des heures et des heures sur les jeux vidéo, lit des livres ou voit des films licencieux, sort endite boîte, se saoul ou se drogue, etc ; et, le Père ne dit rien ! N’est-il pas, cet enfant, autonomisé, affranchi de facto ?, même si son cas n’envisage qu’une seule de ces divagations !
Et, si d’aventure cet enfant, poussé par le Doigt de Dieu, arrive sur un site vraiment très honnête et sans aucune compromission, très réellement très chrétien, donc totalement antilibéral, et, que touché par le délicat duvet de la Grâce de Dieu qui ne force jamais une porte, par le mignonnet Doigt du tout petit Enfant Jésus qui grattouille inlassablement cette porte qui n’attendait peut-être que cela pour s’ouvrir, alors, l’on fait du coup montre dedite Autorité et l’on lance à cet enfant : je te rappelle ton devoir d’obéissance à ton Père car tu n’as pas encore 28 ans révolus ; je t’ai laissé faire tout ce que tu voulais [et même le moins avouable peut-être !], tu peux tout faire, sauf de plaire à Dieu (par ce site en votre cas), je te commande donc de ne plus fréquenter telle personne très chrétienne, ou tel site !
Une émancipation, une autonomisation est infrangible !, ne peut être reprise, annulée.
Nous rappelons que l’enfant garde son devoir d’honoration de ses parents, plus particulièrement de son Père évidemment ! ; du reste, n’est-ce pas leur faire honneur, si l’on a relativement peu reçu, que de bien finir ?
5.C.5 - Concluons, sauf question(s), cette réponse.
J’ai annoncé ta justice dans la grande assemblée ; Seigneur, je n’ai pas fermé mes lèvres, tu le sais • Je n’ai pas caché ta justice au fond de mon cœur ; ta fidélité, ton salut, je les ai proclamés. (Graduel, Saint Pie X, Pape et Confesseur, 3 septembre)
Cher Sieur Luryio, Votre question était très délicate à traiter, l’exercice difficile, nous espérons sincèrement Vous avoir bien honnêtement aidé par ce texte, certes très énergique et pourtant très respectueux de Votre Père, car en Vérité ; très affectueux, croyez-le bien, pour Vous et pour Votre Père auquel nous Vous demandons d’être l’interprète de notre respect.
Nous avons confiance en Vous deux, Vous sachant tous deux Hommes !
Soyez l’interprète, cher Sieur Luryio, auprès de Votre Père de toute notre très chrétienne considération, dites-Lui que nous aurions largement préféré qu’Il nous posa Lui-même cette question ; dites-Lui que nous sommes bien évidemment disposés, sous un pseudo pour Lui, à le recevoir sur ce site et à Lui répondre bien aimablement, parce qu’en Vérité !
Cher Sieur Luryio, et chers Chefs et futurs Chefs de Famille, que le Bon Dieu Vous bénisse tous, Vous et Vos Maisons !
Pour la Vérité,
QJSIOJC
5.D - Annexes diverses
Bonjour,
voilà j’ai partagé votre site "Restauration de la Famille" à mon père, comme je pense qu’il est bon que je partage ce site à tout les gens qui me sont chers, cela va de soi que je commence par mon père.
Malheureusement, mon père n’est pas d’accord avec le contenu du site, plus précisemment comme il me l’a dit, il voit de mauvaises conséquences dans vos dires, c’est à dire qu’il ne voit justement pas une restauration de la famille. Il pense que ce n’est pas productif, que ça ne porte pas ses fruits. Plus particulièrement, il se méfie de vous en se basant sur son expérience. Je ne sais pas ce que mon père a lu et le temps qu’il a passé sur le site, mais je pense que la Vérité ne saute pas toujours aux yeux et qu’il faut souvent s’en imprégner. En tout cas ça me donne l’occasion d’en parler avec lui, et je sens que cela ne peut qu’être bénéfique.
Bref, le problème étant que se méfiant de vous, du site, mon père s’inquiète logiquement pour moi. Il m’a donc demandé de vous dire, puisque d’après votre site (mais dans toute la religion catholique aussi) un enfant doit obéissance à son père, car l’autorité du père lui vient de Dieu, est-ce que dans le cas où mon père m’interdirait de consulter votre site, je serai dans l’obligation de lui obéir…
Il n’est pas question pour moi de vous tester ou autre, cependant il faut bien que je réponde à la demande de mon père qui je trouve est fort juste. Car cette question qui est posée est une préoccupation importante et qui a bien lieu d’être, de plus je me la pose aussi et je la reformulerait ainsi : On peut partir du principe très juste que le chef de famille à, en sa famille une autorité absolue que personne ne peut contester. Sa femme, se liant avec lui jusqu’a la mort, se met sous son autorité jusqu’a sa mort. L’enfant, si c’est une fille, elle est sous l’autorité de son père, jusqu’a ce qu’elle se marie, donc qu’elle change de famille. Mais le fils, déjà c’est un homme ce qui change tout, est-il sous l’autorité de son père jusqu’a sa mort, ou s’affranchit-il de son autorité lorsqu’il fonde sa propre famille ? Mais pour fonder sa propre famille ne faut-il pas être déjà indépendant ?
J’espère donc sincèrement que vous pourrez répondre à la préoccupation de mon père, que je partage aussi. Prenez votre temps, j’attendrai votre réponse avec intérêt.
Cher Sieur Luryio,
Nous venons d’agréer votre commentaire, et nous allons vous répondre sans embarras en une page pour vous…
Veuillez patienter quelque peu, vous serez averti de notre réponse directement par votre adresse électronique, et par un commentaire sur cette page.
Que le Bon Dieu bénisse votre Père, Lui et tous les siens.
Pour la Vérité,
QJSIOJC
Bonjour,
j’ai lu avec attention votre réponse.
J’ai trouvé cela fort intéressant car de fait je n’étais pas au courant des divers exemples d’émancipations.
Je ne savais pas non plus que c’est à partir de 28 ans que l’on s’émancipe automatiquement, je trouve ça d’ailleurs assez tard.
Je me permets juste de vous proposez d’ajouter un cas dans cette réponse. A l’instar de l’homme de 13 ans émancipé accidentellement, il serait fort bien d’énoncer le cas justifié d’un homme émancipé de façon non dite, ce afin d’appuyer vos dires.
Par exemple, je pense que le cas de certains Saints ou personnes très honnorables dans ces conditions a bien du avoir lieu. Mais après ça n’est pas forcément facile à trouver, en tout cas si je trouve quelque chose qui convient je ne manquerait pas de vous le rapporter, je pense que cela permettrait de bien convaincre et que ce n’est pas qu’une chose que vous dites comme ça, bien que l’on voit aisément la logique et surtout que l’inverse manque à la Vérité.
Je vous remercie pour votre dépense et votre temps consacré à cette réponse, à mes préoccupations et celles de mon Père.
1Ce document existe en PDF ici : Télécharger nos PDFs
2Deuxième épître de saint Paul à Timothée ~ Chapitre 4, 1-4.
* - Pour connaître la raison de cet astérisque et des suivants en nos documents, veuillez lire : Leur mode d’emploi…, point Nos documents comportent des astérisques ‘*’…
3Math. 5, 37. Nouveau Testament page Livres & sources
4Évangile selon saint Jean ~ Chapitre 18, 38. Idem ci-dessus.
5Évangile selon saint Jean ~ Chapitre 14, 6. Idem ci-dessus.
6Évangile selon saint Matthieu ~ Chapitre 19, 6. Idem ci-dessus.
7Évangile selon saint Matthieu ~ Chapitre 5, 21. Idem ci-dessus.
8Épître de saint Paul aux Romains, I, 27-32. Idem ci-dessus.
9Deuxième épître de saint Paul à Timothée ~ Chapitre 4, 1-4. Idem ci-dessus.
10Parole de Notre Seigneur Jésus-Christ. Évangile selon saint Marc ~ Chapitre 10, 9. Idem ci-dessus
11Parole de Notre Seigneur Jésus-Christ. Évangile selon saint Mathieu ~ Chapitre 19, 6. Idem ci-dessus
12Math. 5, 37. Idem ci-dessus.
15Évangile selon saint Matthieu ~ Chapitre 3, 10. Nouveau Testament que vous trouverez ici : Livres & sources.
19Le livre de la Genèse – Gn ~ Chapitre 6, 3. Ancien Testament que vous trouverez ici : Livres & sources.
23Autredit, ex. d’utilisation : … reproduites dix defdites pièces, & actes défia produites & communiques en l’autredit procès.
Source : Plaide responsif et advertissement de noble Antoine Baltezard de Mallian - Sieur dudit Mallian & Boffin au pays de Bieugeys, contre Claude Combe hofte du logis ou pend la Couronne pour enfeignedans la ville de Seiffel audit pays de Bieugeys. - A Meffieurs de la Cour en la tornelle à Dijion.
26-Autonomisation : Fait de se rendre autonome, de conquérir son autonomie.
27Le Deutéronome – Dt ~ Chapitre 5, 16. Ancien Testament que vous trouverez ici : Livres & sources.

15 commentaires:

  1. Bonjour,
    j'ai lu avec attention votre réponse.
    J'ai trouvé cela fort intéressant car de fait je n'étais pas au courant des divers exemples d'émancipations.
    Je ne savais pas non plus que c'est à partir de 28 ans que l'on s'émancipe automatiquement, je trouve ça d'ailleurs assez tard.
    Je me permets juste de vous proposez d'ajouter un cas dans cette réponse. A l'instar de l'homme de 13 ans émancipé accidentellement, il serait fort bien d'énoncer le cas justifié d'un homme émancipé de façon non dite, ce afin d'appuyer vos dires.
    Par exemple, je pense que le cas de certains Saints ou personnes très honnorables dans ces conditions a bien du avoir lieu. Mais après ça n'est pas forcément facile à trouver, en tout cas si je trouve quelque chose qui convient je ne manquerait pas de vous le rapporter, je pense que cela permettrait de bien convaincre et que ce n'est pas qu'une chose que vous dites comme ça, bien que l'on voit aisément la logique et surtout que l'inverse manque à la Vérité.
    Je vous remercie pour votre dépense et votre temps consacré à cette réponse, à mes préoccupations et celles de mon Père.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Suite à votre commentaire, cher Sieur Luryio, nous allons préciser certaines choses en ce texte..., veuillez patienter !
      Pour la Vérité,
      QJSIOJC

      Supprimer
    2. Cher Sieur Luryio,

      Nous venons d'ajouter le point suivant à cette page : 5.C.4.b - Avant de parler des formes d’émancipation.

      Nous espérons sincèrement avoir ainsi répondu à votre attente...

      Ne manquez pas de nous demander des précisions si nécessaire.

      Que le Bon Dieu Vous bénisse, Vous et tous les Vôtres, de même pour tous nos autres Lecteurs!

      Pour la Vérité,
      QJSIOJC

      Supprimer
  2. Votre précision que vous venez de rajouter est très utile je trouve, cependant il me semble que ça ne répond pas à mon commentaire, à propos de l'émancipation non dite.
    Peut-être suis-je lent à comprendre, je pense avoir compris l'origine de l'émancipation, à qui elle s'adresse et ses conséquences.
    Je me demandais juste s'il y avait un exemple flagrant à donner à ce titre pour l'émancipation non dite, car c'est elle qui me concerne et je crois concerne la plupart des hommes, du moins en notre temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Sieur Luryio,

      Non !, vous êtes pas lent à comprendre, même bien au contraire, car de bon esprit..., c'est nous qui sommes lents à répondre à toutes vos attentes, notamment à celle-ci : « Je me demandais juste s'il y avait un exemple flagrant à donner à ce titre pour l'émancipation non dite »

      Les charges énormes que nous avons, et les moyens bien petits qu’il nous restent, plus bien d’autres considérations que nous ne pouvons exposer, font qu’en ce moment nous peinons copieusement à la tâche...

      Veillez patienter quelque peu, nous frappons et demandons à notre Dieu d’Amour ses lumières, aidez-nous en cette demande.

      Que le Bon Dieu Vous bénisse, Vous et tous les Vôtres, de même pour tous nos autres Lecteurs!

      Pour la Vérité,
      QJSIOJC

      Supprimer
  3. J'ai regardé le blog "La Question" que vous connaissez peut-être, j'ai vu qu'un certain Charles dans un commentaire qui avertissait les manifestants catholiques, et la mise en garde qu'il a faite me paraît être exactement ce que vous dites plusieurs fois en votre site. Cela n'est pas vraiment dit de la même manière, il ne cite pas forcément des auteurs dont j'ai déjà entendu parler, mais c'est plutôt bien argumenté. En tout cas, je n'y ai trouvé rien à redire. C'est pourquoi je me demandais si vous le connaissiez, à vrai dire il y a peu de personne qui tiennent ce genre de discours.
    Je vous donne le lien de la page : http://lebloglaquestion.wordpress.com/2013/04/11/mariage-pour-tous-la-reponse-de-civitas/#comment-36590
    C'est le 29ème commentaires, en fait son troisième, il est facilement reconnaissable car il prend pratiquement toute la page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Sieur Luryio,

      Nous avons bien lu attentivement l’intervention de Sieur Charles dont vous parlez, sur le site La Question, et dont vous donnez le lien de votre commentaire qui suit.

      Lien du commentaire de Sieur Charles : http://lebloglaquestion.wordpress.com/2013/04/11/mariage-pour-tous-la-reponse-de-civitas/#comment-35623

      Nous ne pouvons qu’adhérer à tout ce qu’Il y dit !

      Nous ajouterions que partout où un de ces prêtres se trouve, Luciabel y règne en dormant sur les deux oreilles car Il n’a pas de bile à se faire !, le travail sera parfaitement exécuté pour Son compte par Son suppôt appelé très justement par Notre-Dame de La Salette : « cloaque d’impureté ! »

      Les prêtres, oui bien tous dans leur totale totalité, sont des pervers qui veulent obstinément s’ignorer !, pour le moins !

      Tous ceux qui sont cités en ce commentaire, sauf un qu’il l’est bien plus que probablement, nous sont bien connus comme fossoyeurs du Sacrement de Mariage, et donc de Famille !, « Oui, les prêtres demandent vengeance, et la vengeance est suspendue sur leurs têtes. Malheur aux prêtres et aux personnes consacrées à Dieu lesquelles par leurs infidélités et leur mauvaise vie crucifient de nouveau mon Fils ! » (Idem, ND de La Salette).

      Le meilleur et donc plus sûr chemin pour aller en enfer sans en rater l’entrée pourtant immense et facile à trouver et pénétrer est de suivre un de ces pervers !, ne cherchez pas entre-eux, prenez le premier venu, il fera amplement l’affaire !

      Que le Bon Dieu Vous bénisse, Vous et tous les Vôtres, de même pour tous nos autres Lecteurs!

      Pour la Vérité,
      QJSIOJC

      Supprimer
  4. De plus, j'ai regardé un peu les sites recommandés par ce site "La Question", du reste des sites qui ne sont pas forcément dans leur ligne de pensée et souvent bien moins exigeant par rapport à la vérité, et donc je n'ai pas vu le votre.
    Bien que je m'y attendais un peu, je trouve ça tout de même bizarre que votre site ne soit pas connu ou reconnu par ce cercle "tradi". Ce que je veux dire c'est qu'en apparence, il n'y a pas grand chose qui vous distingue d'un site comme "La Question", vous dites la même chose à propos du Judaïsme moderne par exemple, enfin ce n'est pas rien. Pour un inculte et même pour beaucoup de catholique, on ne ferait pas la différence. Donc si ce cercle se disant catholique, traditionnaliste devait avoir connaissance de votre site, de vos dires, ils iraient bien se renseigner, rien que par charité pour vous ou pour eux-même afin de débattre avec raison. On ne peut pas être honnête, sincère et vous ignorer. Même moi qui n'était pas vraiment proche de ce cercle, ni même vraiment catholique, en voyant vos dires, j'ai voulu savoir la vérité.
    Je ne connais pas le taux de fréquentation de l'OERFAEP, mais on devrait voir bien plus de commentaires, le blog "La Question" lui en a beaucoup, il devrait y avoir des gens assez honnêtes pour passer la procédure ou s'abonner à votre site. J'ai l'impression que vous êtes ignoré, voire pire, mais carrément fuit.
    Enfin voilà un peu ma pensée, mais ce n'est pas grand chose.

    RépondreSupprimer
  5. Sinon, j'espère ne pas trop vous importuner, mais j'ai peut-être une idée d'un prochain article que vous pourriez faire à moins que cela ne soit déjà fait, ce serait très profitable à commencer par moi, mais à tout catholique.
    Vous comprennez sûrement le fait qu'un catholique à notre époque soit bien perdu, au sein même de ce qu'il croit être l'Eglise, on met sa foi à rude épreuve.
    Par exemple, je crois bien que le site "La Question" se dit sédévacantiste. Je sais que votre position n'est point celle-là, est justement il serait fort bien de l'expliquer dans un article, d'expliquer la position que doit être celle d'un catholique à notre époque, peut-être même d'expliquer ce qu'est l'Eglise, car je pense qu'il y a grande confusion là-dessus.
    Pardonnez moi si je me trompe et j'espère que vous me corrigerez dans ce cas. D'après ce que j'ai pu comprendre, votre position ne reconnait pas le Pape apparent en tant que vrai Pape, car il est le chef de l'"Eglise" apparente, mais qui n'est pas la véritable puisqu'elle contredit l'Eglise d'il y a deux milles ans, et même Notre Seigneur Jésus-Christ. En cela elle n'est qu'une simple secte usurpatrice.
    Sauf que contrairement au sédévacantisme qui affirme que l'Eglise n'a pas de Pape, de chef, vous dites que l'Eglise, la véritable en a un. Je crois justement que le problème est lié à ce qu'est l'Eglise. Je crois que c'est l'ensemble des vrais catholiques, et que donc de faux croyants n'appartiennent pas à l'Eglise, comme par exemple beaucoup de prêtres de nos jours. Le véritable Pape donc appartient à ce petit nombre de catholiques formant l'Eglise. Mais ce que je ne sais pas, c'est s'il est bien conscient qu'il est Pape. Normalement le Pape est élu par les cardinaux, et comme dans ce cas cela n'est pas possible, le Pape l'est-il directement par la Volonté de Dieu ?
    En tous cas ce que l'on sait c'est que l'Eglise ne peut se contredire, et que les forces du Mal ne prévaudront pas contre elle. Le Pape apparent n'en est pas un, ce doit être un anti-Pape comme on en a connu plusieurs dans l'Histoire, mais à chaque fois n'y avait il pas un autre Pape, légitime et public. D'ailleurs est-ce possible que l'Eglise n'ait pas de Pape à un instant donné, si non j'aimerai vraiment savoir sur quoi m'appuyer pour l'affirmer.
    Voilà, j'espère sincèrement m'être bien exprimé et je vous souhaite de prendre bien soin de Vous et de tous vos Proches.
    [désolé d'avoir du couper le commentaire en trois, ce n'est effectivement pas bien pratique]

    RépondreSupprimer
  6. [Premier point]


    De plus, j'ai regardé un peu les sites recommandés par ce site "La Question", du reste des sites qui ne sont pas forcément dans leur ligne de pensée et souvent bien moins exigeant par rapport à la vérité, et donc je n'ai pas vu le votre.
    Bien que je m'y attendais un peu, je trouve ça tout de même bizarre que votre site ne soit pas connu ou reconnu par ce cercle "tradi". Ce que je veux dire c'est qu'en apparence, il n'y a pas grand chose qui vous distingue d'un site comme "La Question", vous dites la même chose à propos du Judaïsme moderne par exemple, enfin ce n'est pas rien. Pour un inculte et même pour beaucoup de catholique, on ne ferait pas la différence. Donc si ce cercle se disant catholique, traditionnaliste devait avoir connaissance de votre site, de vos dires, ils iraient bien se renseigner, rien que par charité pour vous ou pour eux-même afin de débattre avec raison. On ne peut pas être honnête, sincère et vous ignorer. Même moi qui n'était pas vraiment proche de ce cercle, ni même vraiment catholique, en voyant vos dires, j'ai voulu savoir la vérité.
    Je ne connais pas le taux de fréquentation de l'OERFAEP, mais on devrait voir bien plus de commentaires, le blog "La Question" lui en a beaucoup, il devrait y avoir des gens assez honnêtes pour passer la procédure ou s'abonner à votre site. J'ai l'impression que vous êtes ignoré, voire pire, mais carrément fuit.
    Enfin voilà un peu ma pensée, mais ce n'est pas grand chose.



    [Second point]



    Sinon, j'espère ne pas trop vous importuner, mais j'ai peut-être une idée d'un prochain article que vous pourriez faire à moins que cela ne soit déjà fait, ce serait très profitable à commencer par moi, mais à tout catholique.
    Vous comprennez sûrement le fait qu'un catholique à notre époque soit bien perdu, au sein même de ce qu'il croit être l'Eglise, on met sa foi à rude épreuve.
    Par exemple, je crois bien que le site "La Question" se dit sédévacantiste. Je sais que votre position n'est point celle-là, est justement il serait fort bien de l'expliquer dans un article, d'expliquer la position que doit être d'un catholique à notre époque, peut-être même d'expliquer ce qu'est l'Eglise, car je pense qu'il y a grande confusion là-dessus.
    Pardonnez moi si je me trompe et j'espère que vous me corrigerez dans ce cas. D'après ce que j'ai pu comprendre, votre position ne reconnait pas le Pape apparent en tant que vrai Pape, car il est le chef de l'"Eglise" apparente, mais qui n'est pas la véritable puisqu'elle contredit l'Eglise d'il y a deux milles ans, et même Notre Seigneur Jésus-Christ. En cela elle n'est qu'une simple secte usurpatrice.
    Sauf que contrairement au sédévacantisme qui affirme que l'Eglise n'a pas de Pape, de chef, vous dites que l'Eglise, la véritable en a un. Je crois justement que le problème est lié à ce qu'est l'Eglise. Je crois que c'est l'ensemble des vrais catholiques, et que donc de faux croyants n'appartiennent pas à l'Eglise, comme par exemple beaucoup de prêtres de nos jours. Le véritable Pape donc appartient à ce petit nombre de catholiques formant l'Eglise. Mais ce que je ne sais pas, c'est s'il est bien conscient qu'il est Pape. Normalement le Pape est élu par les cardinaux, et comme dans ce cas cela n'est pas possible, le Pape l'est-il directement par la Volonté de Dieu ?
    En tous cas ce que l'on sait c'est que l'Eglise ne peut se contredire, et que les forces du Mal ne prévaudront pas contre elle. Le Pape apparent n'en est pas un, ce doit être un anti-Pape comme on en a connu plusieurs dans l'Histoire, mais à chaque fois n'y avait il pas un autre Pape, légitime et public. D'ailleurs est-ce possible que l'Eglise n'ait pas de Pape à un instant donné, si non j'aimerai vraiment savoir sur quoi m'appuyer pour l'affirmer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Sieur Luryio,

      Nous avons bien-sûr agréé Votre commentaire.

      Nous Vous répondrons sous quelques jours, vous en serez averti par un commentaire sur cette page, et par votre adresse de messagerie.

      Dans cette attente, veuillez croire en nos prières pour Vous et tous nos Lecteurs, priez pour nous le Très-Saint Esprit et Notre Dame du Bon Conseil !

      Que le Bon Dieu Vous bénisse, Vous et tous les Vôtres, de même pour tous nos autres Lecteurs!

      Pour la Vérité,
      QJSIOJC

      Supprimer
    2. Cher Sieur Luryio,

      Ci-dessus nous vous annonçons une réponse, qui avance bien...

      Or, pour la finaliser nous devons aborder un point qui de fait est le sujet d'un autre document en gestation, alors, pour nous appuyer sur lui afin de finir votre réponse, nous devons au préalable achever cet autre document dont le titre sera, sauf changement : CN-2013-03, Les prêtres de l’Église catholique, bien pires que les ennemis de tous les Hommes !

      Veuillez donc patienter quelque peu !

      Que le Bon Dieu vous bénisse, vous et tous les vôtres.

      Pour la Vérité,
      QJSIOJC

      Supprimer
    3. Cher Sieur Luryio, chers Lecteurs,

      Ci-dessus, nous disions que nous devions, avant de poursuivre notre réponse, publier un document en préparation depuis un bon moment et sur lequel nous allons nous appuyer...

      Ce document vient d'être publié : CN-2013-03, Les prêtres de l’Église catholique, bien pires que les ennemis de tous les Hommes !

      Veuillez patienter pour la suite ; à notre avis, vous avez de quoi vous occuper un bon petit moment avec notre dernier (CN-2013-03) !

      Que le Bon Dieu vous bénisse, vous et tous les vôtres.

      Pour la Vérité,
      QJSIOJC

      Supprimer
  7. Chers Lecteurs,
    Plus haut nous avions promis une réponse à notre bon commentateur sieur Luryio, nous venons d'en publier une première partie que voici :
    Titre : RH-2013-06, Cher Sieur Luryio, doit-on être connus et reconnus, ou… faire connaître ?
    Adresse : http://restaurationdelafamille.blogspot.fr/2013/06/rh-2013-06-cher-sieur-luryio-doit-on.html
    Dans l'attente de la publication de sa suite...
    Que le Bon Dieu vous bénisse, vous et tous les vôtres !
    Pour la Vérité,
    QJSIOJC

    RépondreSupprimer
  8. Ce jour nous venons d'ajouter le retrait :
    Pour : contenu dans le dépôt de la Foi :

    RépondreSupprimer

N’étant pas membre de ce site, vous pouvez tout de même déposer un commentaire qu’un membre agréera et publiera ; pour ce, veuillez lire la procédure à suivre à l’adresse : http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2010/07/marge-suivre-pour-deposer-des.html