Les erreurs et instabilités de l’hébergeur Blogger (Google) :

Liens internes (menus et notes maintenant inopérants sur certaines pages ; sélectionnez le point à atteindre, et recherchez la cible... Patience… ! Pour atteindre les notes (vous pouvez faire copie de la page) cherchez : ♣

Perte d’une page par Blogger, message « Désolé, la page que vous recherchez dans ce blog n'existe pas. », recherchez le titre avec lien valide ici : Nos divers documents. Si nous ne l’avons pas encore détecté nous en faire part ici orfaep@gmail.com, merci.

dimanche 13 janvier 2008

Accueil, vocation de ce site, et diverses informations...

Dernière mise à jour : le dimanche 2 décembre 2012, à 11.58.
Lettres d’accueil
Lettre d’accueil général
France, le samedi 12 janvier 2008 ;
réécrit partiellement le samedi 1 décembre 2012.
Chers lecteurs,
Ce site, mis sous la protection de la Très-Sainte Famille et dont la mise en « chantier » date du samedi 12 janvier 2008, veut répondre à une demande qui parait en effet de plus en plus pressante.
Son but est de vous donner des enseignements, des renseignements en vue de la Restauration de la Famille par la restauration de l’Autorité de l'Époux, du Père selon le Droit naturel (et donc vraiment catholique).
Votre Famille, sans être nécessairement à restaurer dans le sens premier du terme (Famille déjà détruite par ladite séparation de corps, ou ledit divorce), est très certainement à restaurer dans sa plénitude (codes brouillés).
Or, pour restaurer la Famille, soit au sens premier ou au second de ce terme, il faut passer par la restauration de son Chef : l’Époux, le Père.
En effet, la destruction ou le déstabilisation de la Famille, passe nécessairement par l’affaiblissement (codes brouillés), voire la destruction de cette Autorité.
Tout n’est rien qu’une question d’Autorité !
Nous tâcherons de bien vous démontrer que la seule et unique question doit être : est-ce l’Autorité ?, légitime donc, oui ou non ?
→ pour lesdits Catholiques, le problème de la messe (‛una cum’ ou ‛non anu cum’ avec le pervers dit Benoît XVI) est un faux problème, une voie de garage, la seule question doit être : est-ce l’Église à Laquelle l’on doit obéissance ou l’anti-Église à laquelle l’on doit résistance ?, l’Éclipsée ou l’obturatrice ?
→ pour l’État, tout de même, la seule question doit être : est-ce l’État légal (Prince légal, etc.) Auquel l’on doit soumission, ou est-ce la Ripoublique à Laquelle l’on doit résistance ?
→ pour la Famille, point de telle question !, si l’Époux est librement choisi par l’épouse (mariage légitime), Il est forcément légitime !, et l’épouse Lui doit donc obéissance en toutes choses !
En tout, l’unique question doit être donc : est-ce l’Autorité ?, légitime donc, oui ou non ?
Notre propos en la Famille : Étudier la primauté absolue et la toute Puissance tout aussi absolue de l’Époux-Père en Sa Famille, et la primauté absolue de la Famille dans la société !
Pour la Vérité,
QJSIOJC
Accueil des Hommes, Chefs et futurs Chefs de Famille.
Réécrit partiellement le samedi 1 décembre 2012.
Chers Chefs et futurs Chefs de Famille,
But de ŒRFAEP
Le but de l’Œuvre pour la Restauration de la Famille par l’Autorité ; de l’Époux, du Père est de venir à votre secours, vous Chefs et futurs Chefs de Famille, afin de vous aider concrètement (assistance de tout ordre) à :
→ (re)connaître Votre Mission divine, Votre ‘toute Puissance’ de Droit très divin en Votre Famille,
→ faire face à la destruction de Votre Famille toujours sapée de l'intérieur par ‘elle’, l’épouse ; et ce avec des ‘aides’ irremplaçables et ‘très charitables’, telles que : ‘sa’ Famille, la coterie des prêtres, des ‘amis’, etc. !
Son but est aussi de...
Vous révéler et démonter des fables tétanisantes, incapacitantes, des escroqueries, en l’institution religieuse ‘la Famille’, telles que (et bien d’autres) :
→ c’est la femme qui donne la vie, alors que c’est l’Homme qui la donne ; elle, ne faisant que la fructifier !
→ ladite tyrannie de l’Époux, ladite égalité des sexes, ledit partage des responsabilités…
→ ladite émancipation de la femme, sadite liberté de travailler et de circuler, sadite ‘dignité’…
→ ladite femme battue ou violentée diversement, violée par son Époux, voilée ou séquestrée…
→ ladite appartenance des enfants et des biens aux deux époux, alors que les enfants et les biens n’appartiennent qu’à l’Époux !
→ ladite permission par l’Église et l’État de se séparer pour ‘sauver’ les enfants, fuir ledit tyran, etc. ; alors qui ni l’Une, l’Église, et ni l’Autre, l’État, ne peuvent rien en et contre la Famille.
→ ledit droit de regard, donc d’ingérence, de l’Église ou l’État, ou de quiconque dans la Famille ; en effet l’Autorité de l’Époux étant toute aussi infrangible qu’inaliénable, inamissible qu’inabdicable.
Son but particulier pour les Chrétiens.
Et encore plus particulièrement pour les Catholiques, et absolument pour lesdits Traditionalistes, est de vous prouver que jamais, au grand jamais, un prêtre, même très élevé en dignité (pape), ne peut ni parler, ni conseiller, ni donc diriger Votre épouse !, et ce quand bien même Vous demanderiez à cette dernière des choses ‛impossibles’ à réaliser, ou des choses même très contraire à ce que sa ‛conscience’ pourrait le lui reprocher !
Nous vous démontrerons même que si par très grand malheur vous deviez, oh qu’il ne soit jamais question de ceci !, la connaître contre-naturellement (sodomie), elle ne peut s’affranchir ni de près et ni de loin de votre Autorité !, ce qui toutefois ne Vous dédouanera certainement pas de la Colère terrible de Votre Très-Juste Dieu d’Amour !
La connaître contre-naturellement : C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions honteuses ; car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre la nature.1 Où vous remarquerez, et ce n’est point une obsession de notre part, que c’est toujours et toujours de la faute de la femme !
Attention !, ne vous faites pas tromper par cette sentence qui ne s’adresse pas, comme nous le Vous démontrerons très certainement, aux épouses : Vaut mieux obéir à Dieu qu’aux Hommes !
Tout est contenu en ces deux textes, et que l’on ne vienne surtout pas Vous troubler, démoniaquement donc, avec ledit devoir du prêtre d’éclairer (ensemencer donc, soit viol ou adultère !) la conscience de l’épouse :
→ [Les épouses sont] Soumises à qui ? Peut-être seulement à 1’Église hiérarchique, à 1’Église enseignante ? Non : « si elles veulent s’instruire sur quelque point », poursuit St Paul, « qu’elles interrogent leurs maris à la maison !
Tiré de : DP-07, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (I) ; point 7B3a, Où nous en revenons à parler de la direction spirituelle de la femme !
→ N’obéissez pas à l’abbé Rigaud, au prêtre [en général], je n’ai aucune autorité sur vous !
Tiré de : DP-05, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (I) ; point 5C1a, Voyons donc ce que ce prêtre disait, voici des notes prises par l’un de nous.
Accueil particulier des femmes
Nos filles,
Ce site était strictement réservé aux Hommes, comme de Droit, mais par nécessité, nous avons modifié cette disposition, veuillez lire en ces deux pages notre justification et nos réserves quant à votre accueil en ce site (lecture et commentaires) :
Pour nous écrire...
Nous écrire via les commentaires.
Pour nous écrire via les commentaires, veuillez suivre la procédure visible en cette page : Dépôt de commentaire...
Nous écrire privément...
Au gestionnaire du site, QJSIOJC, pour poser des questions, faire des demandes ou offres d’aide, donner des avis, etc., et ce en ayant la garantie de confidentialité, via cette adresse :
QJSIOJC@gmail.com
Écrire au support technique
Concernant tout ce qui touche à la gestion matérielle de ce site (liens brisés, etc) :
Manipulation de nos documents
Veuillez lire ici : Leur mode d’emploi…
Autour des commentaires
Dépôt de commentaire
Veuillez suivre la procédure visible en cette page : Dépôt de commentaire...
Commentaires favorables
Vous trouverez le recueil des commentaires favorables ici : Messages de soutien
Divers courriers
Divers Courriers
Commentaires de l’ancienne page ‘Contacts et liens’
L’ancienne page (Contacts & liens) a été abandonnée et incorporée à celle-ci, mais toutefois laissée pour mémoire, nous recopions ici les commentaires déposés sur celle-ci :
3 commentaires :
Chérifa a dit…
merci pour le soutien que vous apportez a notre frère enfin Dieu merci il y a des gens qui on du bon sens sa remonte le moral merci de la part de toute ma famille je n ai pas de compte googole j utilise celui de ma soeur cherifa
HAMIDA
Pour l'ŒRFAEP : QJSIOJC a dit…
Monsieur Hamida, (compte Chérifa)
Vous nous remerciez sans faire le lien vers ce qui vous a touché !
D’après ce que vous nous dites, nous pensons qu’il s’agit de l’affaire Akim Seba (page : Akim Seba, harcelé pour avoir récupéré, comme de Droit, Ses propres enfants !), nous trompons-nous ?
Si c’est bien d’Akim Seba qu’il s’agit, vous êtes donc son Frère et Chérifa sa sœur !, aidez-le le plus que vous le pouvez !
Nous désirons en savoir plus, mais faites bien attention à ne point donner de localisation ou de renseignement permettant de localise Akim Seba !
Il paraît d’après un certain Guillaume que la Gendarmerie surveille notre site ! Pauvre Gendarmerie descendue bien bas !, Elle fut inventée pour protéger le peuple, mais maintenant qu’Elle est au service de l’occupant, le Gouvernement illégal, elle oppresse le peuple !
Mais à force de lire nos écrits, la Grâce divine faisant, ces pauvres Hommes peuvent se convertir, Eux qui ont le plus haut taux de suicide et de divorce en leurs rangs ! Tout est grâce, oui bien !
Si vous voulez nous répondre faites-le en la page sus-nommée : Akim Seba, harcelé... Là, nous pourrons mieux vous répondre !, et qu’Akim Seba reçoive notre total soutien !, et l’assurance de nos ardentes prières pour Lui et tous les siens, et tous ceux qui Le soutiennent !
Que le Bon Dieu vous bénisse tous !
Pour la Vérité,
QJSIOJC
Pour l'ŒRFAEP : QJSIOJC a dit…
Si Michel B. (Paris) ayant écrit au Journal Rivarol (Sélection du n°2966 du 17 septembre 2010) lit ces lignes, nous Lui proposons d’entrer en contact avec nous (via les commentaires), nous pouvons l’aider...
Quelle détresse..., nous prierons pour Lui...
S’Il préfère prendre contact avec nous via notre adresse visible ci-dessus (QJSIOJC@gmail.com), nous Lui garantissons une discrétion totale...
Voici son message :

MON ENFANT AVORTÉ HANTE MES NUITS
Les controverses théoriques, voire théologiques, sur l’avortement n’ont rien à voir avec le vécu de la chose. Il y a quelques années, ma compagne et moi ayant décidé de nous séparer à l’amiable, nos caractères étant trop dissemblables, j’avais rencontré une jeune femme qui m’aimait et avec qui j’avais décidé de refaire ma vie en légitime mariage ; mais — terrible faute de psychologie — j’eus la faiblesse de passer deux semaines de dernières vacances avec la première pour lui faire mes adieux. Quand je revins, l’autre, dans un brusque accès de jalousie, était allée se faire avorter de l’enfant de moi qu’elle commençait à porter. Ensuite, voyant mon accablement et mon dégoût, elle alla aussitôt se faire faire un nouvel enfant par un voyou de passage. Il n’était évidemment plus question pour moi, malgré mon amour pour elle, d’aller vivre avec celle qui avait tué mon enfant, remplacé par celui du premier venu.
Depuis ce jour, mon enfant disparu dont je ne sais même pas quel était le sexe hante mes jours et mes nuits. Après cela, les discussions sur le “droit de la femme” me font l’effet d’une brûlure. Et le Conseil d’Etat a jugé que même un mari n’a pas le doit d’empêcher sa femme d’avorter de l’enfant de lui qu’elle porte. Et on appelle ça un pays civilisé! Je ne suis pas sûr que Dieu existe, mais je pense qu’il y a un enfer pour Simone Veil.

Source visible qu’une semaine (renouvellement hebdomadaire, mais permanente en achetant le journal) : http://www.rivarol.com/courrier.html)
lundi 20 septembre 2010 15:09:00 HAEC
Ci-dessus, commentaires d’une ancienne page...
Aucun commentaire à recopier ici !
1Saint Paul aux Romains, 1, 26. Nouveau Testament que vous trouverez ici : Livres & sources.

10 commentaires:

  1. Je suis content de retrouver enfin un peu de bon sens sur le net.....! C'est vrai aujourd'hui la part belle est faites à tous ces medias vecteurs d'idées perverses y compris dans des milieux dit catholiques.
    C'est un soufle d'air frais, l'éspérance d'une résurection, un retour à l'age d'or et j'en passe...
    Tant d'objectivité et de reflexion intelligente mérite d'être soutenu. Comment pouvons nous vous aider financièrement ou materiellement?
    Merci de vos contributions. La Vérité ne peut naître que de l'homme juste.
    J'ai à ce propos une question, avons nous déjà assisté à la chute de l'Eglise, rompant ainsi avec la promesse faite à elle par le Christ de l'accompagner jusque dans la fin des temps? Comment subsite l'Eglise en dehors de ses institutions divines: Papes et évêques?Qui on perdu et fait perdre la Foi!
    Ce n'est pas hors sujet, car de votre réponse dépend la validitié de ce que le "magistère" enseigne aujourd'hui sur la famille.
    Cordialement
    ELC

    RépondreSupprimer
  2. Cher ELC,

    Merci pour votre message, baume à l’Âme et au cœur !

    Que nous vous ayons ému, réjoui, encouragé, nous en rendons grâce à notre si Bon Dieu d’Amour !, si vous saviez à quel point nous y sommes pour rien !

    Oui, en effet nous avons besoin d’être soutenus, et c’est ce que vous venez de faire si joliment !, une aide que vous pouvez nous apporter, c’est vos si considérées prières !, ô priez pour nous !, nous en avons tant et tant besoin !

    Vous pouvez aussi nous aider par des conseils selon vos compétences, pour cela nous vous demanderons de prendre contact avec nous par notre adresse visible à la page ‛contact & liens’ (http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2007/01/contacts-liens.html)

    Maintenant, nous voilà à votre question sur l’Église !

    Nos n’avons pas « assisté à la chute de l’Eglise » ! Elle n’a pas chuté, Elle ne chutera jamais, c’est une Promesse divine ! Ainsi donc, et cela ne pourra jamais être, il n’y a pas rupture « avec la promesse faite à elle par le Christ de l'accompagner jusque dans la fin des temps »

    L’effondrement, non, pas l’effondrement, ceci serait comme un découragement, mais l’évidente apostasie de tout les Hommes d’Église, et pas seulement de ladite ‛Romaine’, mais de ceux de ladite tradition aussi, est leur apostasie, mais pas celle de l’Église !

    Or, pour que l’Église subsiste, il ne faut qu’un seul baptisé fidèle !, ainsi, l’on dit qu’au moment où notre Doux Sauveur passait ses dernière minutes sur la Croix, l’Église s’était réfugié toute entière en la Très-Sainte Vierge Marie, les autres l’ayant abandonné ! (cité de tête).

    Ainsi, « subsiste l’Église », non « en dehors de ses institutions divines », mais par, en cette institution : l’Église !

    « Papes et évêques ont perdu et fait perdre la Foi », oui certes, car en effet ils ont quitté l’Église !, ou dans le ‛moins pire des cas’, ils sont des « cloaques d’impureté » comme disait la Très-Sainte Vierge Marie à La Salette.

    Voici au sujet des prêtres, mauvais dans l’immense, immense majorité :
    NSJC : Gardez-vous des faux prophètes, qui viennent à vous sous des vêtements de brebis, et qui au dedans sont des loups ravisseurs. Vous les connaîtrez par leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des ronces ?
    NSJC : Quant à moi, je sais qu’après mon départ s’introduiront chez vous des loups ravisseurs qui n’épargneront pas le troupeau. Et que, même parmi vous, s’élèveront des hommes qui proclameront des doctrines perverses, essayant d’entraîner des disciples derrière eux.
    NSJC (±1352) à Ste Catherine de Sienne : Du temple de leur âme, de la sainte Eglise qui est un jardin, ils ont fait un repaire d’animaux. […] Et leurs demeures sont devenues le réceptacle du désordre, elles sont ouvertes aux personnes d’iniquité! Vois-le ce prêtre! Ce n’est pas le bréviaire qui est son épouse, ou il ne le traite que comme une épouse adultère. Une créature du démon a pris sa place et vit avec lui dans le crime. […] C’est là qu’il exerce son ministère, sans s’apercevoir que le flot de la mort va le prendre et l’emporter avec les démons, ses maîtres, qu’il a si bien servis. Il se laisse ainsi aller, sans résistance, au fil de l’eau, dans le courant du fleuve. S’il ne s’arrête, c’est à l’éternelle damnation qu’il va, avec tant de charges et d’accusations contre lui, que ta langue ne le pourrait dire. Plus lourde est sa responsabilité que celle de tout autre. […] je veux te montrer et te dire la vie criminelle de trop de mes prêtres. De quelque côté que tu regardes, séculiers et religieux, clercs et prélats, petits et grands, jeunes et vieux, gens de toute condition, partout tu ne vois qu’offenses. Tous répandent l’infection de leurs pêchés mortels (etc., c’est si long et douloureux !)
    ND à La Salette : […] les prêtres sont devenus des cloaques d’impureté. Oui, les prêtres demandent vengeance, et la vengeance est suspendue sur leurs têtes […]
    […] suite en dessous

    RépondreSupprimer
  3. début ci-dessus […]
    ±1655 - Saint Vincent parle des mauvais prêtres : l’Église, qui va ruinée en beaucoup de lieux par la mauvaise vie des prêtres ; car ce sont eux qui la perdent et qui la ruinent ; et il n’est que trop vrai que la dépravation de l’état ecclésiastique est la cause principale de la ruine de l’Église de Dieu. J’étais, ces jours passés, dans une assemblée, où il y avait sept prélats, lesquels, faisait réflexion sur les désordres qui se voient dans l’Église, disaient hautement que c’étaient les ecclésiastiques qui en étaient la principale cause. Ce sont donc les prêtres ; oui, nous sommes la cause de cette désolation qui ravage l’Église, cette déplorable diminution qu’elle a souffert en tant de lieux, ayant été presque entièrement ruinée dans l’Asie et dans l’Afrique ; et même dans une grande partie de l’Europe comme dans la Suède, dans le Danemark, dans l’Angleterre, Écosse, Irlande, Hollande et autres Provinces-Unies, et dans une grande partie de l’Allemagne. Et combien voyons-nous d’hérétiques en France ! Et voilà la Pologne qui, étant déjà beaucoup infestée de l’hérésie est présentement, par l’invasion du, roi de Suède en danger d’être tout-à-fait perdue pour la religion.
    ±1700 - Louis Tronson, prêtre : En établissant ces grandes vérités, nous avons pu connaître, par les réflexions que nous avons faites, qu’il y a peu de prêtres que répondent à toutes ces obligations ; d’où j’infère une conséquence bien terrible, qu’il y a peu de prêtres sauvés.
    ±1727 - Saint Alphonse-Marie de Liguori, les mauvais prêtres : Mais cette prière ne compte pas pour les mauvais prêtres ; elle est bien plutôt leur condamnation, car ils savent parfaitement ce qu’ils font. […] La malice du péché s’augmente dans le prêtre de l’ingratitude avec laquelle il traite son Dieu qui l’a tant exalté. Selon saint Thomas, « un péché est d’autant plus grand qu’il y a plus d’ingratitude dans celui qui le commet […] Après cela, quelle monstrueuse ingratitude de voir ce même prêtre offenser ce Dieu qui l’a tant aimé, et l’offenser jusque dans sa maison !
    Saint Bernard : Après cela, quelle monstrueuse ingratitude de voir ce même prêtre offenser ce Dieu qui l’a tant aimé, et l’offenser jusque dans sa maison !
    ±0580 - Saint Grégoire dit en gémissant : Le monde est plein de prêtres ; cependant, qu’il est rare de trouver, dans la vigne du Seigneur, un digne ouvrier
    ±0410 - Saint Augustin s’écrie à propos des mauvais prêtres : Dieu aime mieux entendre les aboiements des chiens que la prière de pareils prêtres.
    ±1140 - Saint Bernard dit en gémissant : Mais, ô Dieu, on voit les vignerons travailler sans trêve ni repos dans leur vigne : ils suent, ils arrosent, ils creusent ; et les prêtres, eux qui sont chargés de la vigne du Seigneur, que font-ils ? Hélas ? répond le saint, ils croupissent dans l’oisiveté, s’amollissent dans les plaisirs, et toujours ils s’enfoncent plus avant dans la paresse et les jouissances terrestres.
    ±???? - Le père Marchese rapporte : Qu’une fervente religieuse dominicaine suppliant le Seigneur de faire grâce au peuple en considération des mérites du prêtre, le Seigneur lui répondit : « Les prêtres m’irritent par leurs péchés plus qu’ils ne m’apaisent. »
    Etc., c’est sans fin ! Recherchez en notre étude (DP & CN) : mauvais prêtre, Raminagrobis, cloaque, loup, etc.

    Vous nous dites, « Ce n'est pas hors sujet, car de votre réponse dépend la validité de ce que le "magistère" enseigne aujourd'hui sur la famille. », en effet, et c’est pour cela que notre étude est là, pour tenter de contrecarrer la frénésie destructrice de ces prêtres qui s’exerce principalement en la Famille, par la femme, et ce, presque exclusivement du fond de confessionnal ! (Cf. notre étude, recherchez  : ‛mauvais prêtres’, ‛confession’, ‛direction spirituelle’, etc.)

    Que le Bon Dieu Vous bénisse, Vous et tous les vôtres.
    Pour la Vérité,
    QJSIOJC

    RépondreSupprimer
  4. jeanmich@courriel.fr.nf20 janvier 2010 à 18:26

    Bonsoir,
    J'aimerais vous poser quelques questions qui permettrait aux lecteurs de votre site de mieux vous cerner.
    En effet un texte, dans son style et sa substance, est porteur de marques, d'influences, de son auteur : on sait par exemple que les quatre évangiles ne sont pas rédigés de la même manière alors qu'ils sont tous inspirés par l'Esprit Saint, Dieu lui-même. C'est l'exemple parfait qui montre qu'un texte est marqué par son auteur.
    Nous savons que Saint Luc était un homme de Lettre, qu'il n'a pas connu Jésus personnellement (corrigez-moi si je me trompe), et tout cela a permis à l'Eglise d'affiner son interprétation de l'Evangile rédigé par Saint Luc.
    C'est pourquoi je vous demande sans animosité de vous décrire succintement, et de rendre publique cette description. Celle-ci permettra ainsi de mieux comprendre et interpréter vos textes qui n'ont pas manqué d'eveiller mon attention.

    Quelques questions me viennent à l'esprit suite à la lecture d'un certain nombre de pages de ce site :
    - Etes-vous marié ? Battez-vous votre femme ? Si non, vous est-il déjà arrivé de lever la main sur elle ?
    - Avez-vous des enfants ? Les battez-vous ? Si non, avez-vous déjà levé la main sur eux ?

    Ces questions peuvent paraître subversives mais je suis convaincu que vous ne vous abaisserez pas à les ignorer car ce serait laisser penser des choses qui sont probablement fausses aux gens.

    Je vous souhaite une bonne et Sainte soirée.

    RépondreSupprimer
  5. Cher Jean-Michel,

    Nous nous devons de répondre à vos question, si elles sont honnêtes, et si cela nous est possible (par ex. sceau du secret, ou situation strictement personnelle, etc. ; nous ne sommes pas au tribunal de la confession il nous semble).
    Notre étude n’envisage pas un cas, personnel ou pas, mais défend non des opinions, mais la Vérité, ou du moins mais tout en œuvre pour ce.

    Aussi, il y a nullement lieu ‛de mieux nous cerner’, en effet, vous désirez visiblement en faire une question de personne.
    Si la Vérité est dite par Pierre, vous l’accepteriez, et si Elle est dite par Paul, non ? Qu’à voir la personne, est-ce la Vérité ou non, là est l’importance.

    C’est Mgr Gaume, il faudrait que je fasse des recherches, qui je crois, parle très bien du ‛cas’ Saint Jean. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’Il est regardé comme hautement crédible, car de fait il est l’écrivain de tout ce que Lui a raconté la Très-Sainte Vierge Marie !, mais ceci nous détourne, continuons votre missive.

    Je n’ai nullement à me décrire, vous, vous êtes-vous décrit dans le menu, n’utilisez-vous pas un pseudo, ou pour le moins une identité tronquée : jeanmich !

    Je continue : « Celle-ci permettra ainsi de mieux comprendre et interpréter vos textes qui n'ont pas manqué d'eveiller mon attention. », oui !, tout est là si c’est Pierre cela va si c’est Paul, cela ne va pas !, vous en faites bien une question de personne !

    « Etes-vous marié ? Battez-vous votre femme ? Si non, vous est-il déjà arrivé de lever la main sur elle ? », est dans le même registre, si je réponds oui, à « Battez-vous votre femme ? », vous direz, évidemment, c’est un violent, il écrit pour se justifier !

    La question est : est-il permis d’user de contrainte si l’on a Autorité ? Pourquoi ne posez-vous pas la même question à Notre Seigneur Jésus-Christ qui mania le fouet, etc. ?

    La réponse, qu’en à l’épouse, est dans notre étude, (Re)Cherchez dans DP ou CN : Saint Thomas d’Aquin, Saint Thomas l’Apôtre, Saint Bernard, Saint Alphonse de Liguori, etc.

    « Avez-vous des enfants ? Les battez-vous ? Si non, avez-vous déjà levé la main sur eux ? », idem ci-dessus !

    « Ces questions peuvent paraître subversives », vous dites ; nous, nous dirons « pernicieuses », aussi, par charité, je ne répondrai pas plus en avant sur ceci.

    Bien à vous,
    Que le Bon Dieu Vous bénisse, Vous et tous les vôtres.
    Pour la Vérité,
    QJSIOJC

    RépondreSupprimer
  6. Correctif du message précédent, réponse à Jean-Michel,

    Fatigué, et faisant à ce moment plusieurs choses en même temps, nous nous sommes trompés sur un nom :

    Jean-Michel avait écrit : « Nous savons que Saint Luc était un homme de Lettre ».
    Et nous avions répondu : « … qui je crois, parle très bien du ‛cas’ Saint Jean… »
    Veuillez lire, s.v.p. : « … qui je crois, parle très bien du ‛cas’ Saint Luc… », tout le reste de paragraphe reste vrai.

    Merci pour votre compréhension.

    Pour la Vérité,
    QJSIOJC

    RépondreSupprimer
  7. Attention ! Il n’est plus possible de mettre des commentaires directement, pour un déposer un, veuillez suivre la procédure visible en cette page : « Marge à suivre pour déposer des commentaires », ou cliquez sur le lien visible dans le menu : « Dépôt de commentaire... » – Merci pour votre compréhension !...

    Adresse de cette page :
    http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2010/07/marge-suivre-pour-deposer-des.html

    RépondreSupprimer
  8. Voici quelques temps, nous vous avions annoncé que nous allions supprimer notre site de ‘discussion’ qui ne servait de fait qu’à déposer des fichiers ; ce, suite à la décision de Google Groupe de restreindre drastiquement les possibilités de ces ‘groupes’, prévoyant même, il se murmure, leur suppression...

    C’est chose faite ce jour, le dimanche 31 janvier 2011 à 16.15 !
    Le nom était : Restauration de la Famille par l’Autorité
    L’adresse était : https://groups.google.com/group/qjsiojc?hl=fr

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher 'anonyme' de ci-dessus,

      Vous avez écrit « Je reviens sur votre site à l'occasion d'un lien... », or, comme bien mis en différents endroits sur notre site, et aussi à l’endroit du dépôt de commentaires, nous avons instauré une procédure de dépôt (et c’est uniquement pour cela que votre commentaire n’est pas agréé) que nous vous répétons aimablement :

      → Envoyer un message à l’adresse : ORFAEP@gmail.com, comportant 3 éléments :

      1- Votre pseudo (ou votre nom complet en clair si vous préférez, disant : « Mais au fait qui êtes-vous vraiment ? »)

      2-La page où vous voulez voir votre commentaire paraître.

      3-Enfin votre commentaire lui-même (celui que vous nous avez envoyé, avec un complément si vous le voulez, ou un autre...)

      Merci de comprendre et respecter une procédure si simple.

      Vous pouvons vous certifier qu’il sera bien répondu à toutes vos attentes ou interrogations légitimes.

      Pour la Vérité,
      QJSIOJC

      Supprimer

N’étant pas membre de ce site, vous pouvez tout de même déposer un commentaire qu’un membre agréera et publiera ; pour ce, veuillez lire la procédure à suivre à l’adresse : http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2010/07/marge-suivre-pour-deposer-des.html